Et non, Vampire Knight ce n'est pas fini, enfin pas pour nous tout du moins. Venez nous rejoindre et continuer l'aventure!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Himeji Lin
Aristocrate
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 23
Localisation : Là où on m'attend le moins

MessageSujet: C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]   Dim 23 Fév - 17:20

    J'étais un peu excitée, un peu terrifiée, Jade et moi allions tenter de faire revenir notre Kaname Kuran national parmi les vivants. Ce n'était pas chose aisée, mais je ne pouvais pas non plus imaginer un monde sans lui. Ce n'était pas pareil. Depuis cinq ans j'avais travaillé seule puis accompagnée de la petite princesse Kuran, qui avait grandit très très rapidement. Elle était devenue une amie, une sœur, une cousine, elle m'était chère et elle semblait aussi savoir beaucoup de choses que l'on ignorait. Pourquoi ? C'est sans doute une autre histoire que je tenterais de résoudre plus tard. Pour le moment, je pensais à tout ce qu'il c'était passé depuis que j'avais rencontré le Tonton. Au début perçu comme un ennemi, puis comme un membre à part entière de ma famille, nous avions vécu beaucoup de choses. Puis il était parti, j'avais sombré peu à peu, perdant successivement mon amour et mon Tonton, pour enfin retrouver mon grand-frère Ikuto. Tout s'était passé rapidement, mais à la fois lentement. Lorsque j'étais enfin revenue c'était pour apprendre la mort définitive de mon Tonton adoré et de la naissance de sa fille conçue avec Yuuki.

    J'avais largement dû raté un épisode d'ailleurs, mais bon. J'étais revenue pour le voir, pour qu'il aide dans notre quête commune, je le savais, Aidô le savait même, mais sans le sang pur pour nous guider c'était comme chercher dans l'univers une étoile disparut depuis des siècles.

    Avec la naissance de Jade mais aussi en la voyant grandir j'avais reprit peu à peu espoir de trouver un moment de faire revenir notre sang pur national afin qu'il continue sa quête. Il ne pouvait pas partir maintenant, il n'avait pas le droit et avait choisi la facilité ! Je n'accepte pas ça ! Jamais ! Fuir n'arrange rien, bien au contraire.

    Nous avions un plan, une idée, mais nous n'étions pas encore sûre du fonctionnement définitif de nos actions. Nous avions beaucoup réfléchit, recherché beaucoup d'ingrédients pour notre but commun. Je soupirais, préparant en même que je réfléchissais, mes affaires pour quelques jours, je mettais des vêtements lumineux et sombre dans une toute petite valise rose. Je prenais même mes deux peluches devenues légendaires car nous partions pour le manoir Kuran. En effet, Jade était parvenue à faire déplacer le corps de son père là-bas. Vous savez pas à quel point ça me fait bizarre de penser que le papa de mon amie est Kana. C'est...poua...bizarre...

    M'enfin, je n'y pouvais rien, et puis même si cela me mettais des images dans la tête, j'essayais de ne pas y penser. Je partais du manoir de mon frère, me faisant conduire par Ethan, un ami proche de celui, parce qu'ils étaient tous les deux très possessif envers moi, mais bon. Je pouvais bien leur accorder ça. Ethan m'emmenait et me ramènerait lorsque je le lui demanderai. Bref, une vraie mafia à eux tout seul, pire que la Guilde ! Je soupirais dans la voiture, espérant arriver en même temps que mon amie. Espérant aussi qu'elle était arrivée à échapper à la surveillance de sa maman et de son grand-père gaga. Ce n'était pas une mince affaire croyez-moi, mais bon, j'arrivais au Manoir Kuran, il me rappelait la fois où j'y avait retrouvé mon Tonton.

    Je descendis de la voiture, remerciant Ethan mon grand-frère de cœur, puis après une embrassade, je pris ma valise et me dirigea vers l'entrée. Rien n'avait changé, ou presque, disons que c'était comme dans mes souvenirs, un peu abandonné mais pas trop. Jade ne semblait pas encore là, alors je l'attendais sur les marches du perron, m'asseyant. Difficile de me raté vu comment j'étais habillée, toujours de manière un peu excentrique, mais lorsqu'on rend visite à ce Tonton là, il fallait représenter la Lumière et non les ténèbres ! Je soupirais encore, essayant de ne pas trop tomber dans les souvenirs, la nostalgie puis, je remis mes rubans dans mes cheveux. Le temps de les remettre en place que déjà je vis Jade. Elle ressemblait à Yuuki mais aussi à Kaname en fille. Oui, j'en était certaine, j'attendrais de les voir tous les deux côtes à côtes mais j'étais certaine de trouver un magnifique petit couple.


    « Jade ! Tu es en retard ! », lui dis-je avec un immense sourire et me levant avec l'intention de la prendre dans mes bras...

    HRP:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]   Mer 26 Fév - 21:37

Penser à tout, ne rien oublier, ne prévenir personne. Yuuki allait sûrement se faire du souci, Zero serait opposé à ce but, bref, personne ne peut comprendre. Non, personne... La perte d'une âme sœur... Le manque de sa moitié. Mais aussi le manque d'un père... Alors oui, beaucoup diront que Jade à quand même sa mère et tout le reste de sa famille. Oui, cela est vrai, elle n'est pas à plaindre comparé à d'autres personnes. Oui... Mais savoir que tous l'ont connu, tous l'ont côtoyer sauf, elle... C'est une douleur assez vive. Ils parlent tous de leur souvenir avec lui, ils rient tous du passé le concernant... Pourquoi Yuuki ne lui a pas dit qu'elle était enceinte ? Jade est persuadée que cela aurait tout changé... Mais en même temps, elle ne peut pas lui en vouloir. Comme son père, elle ne regrette jamais rien et continue d'avancer, mais pour elle, personne ne peut la comprendre.

Beaucoup lui disent qu'elle l'idéalise trop, qu'il était cruel, qu'il avait fait de mauvaises choses... Mais... QUI SONT ILS ??? Qui sont ils pour le juger ainsi ? Elle, elle le connaît, elle le comprend, elle ne le juge pas. S'ils savaient... S'ils savaient qu'au fond, elle est la première à l'avoir connue, à l'avoir touché, à avoir senti son odeur et à lui avoir offert son sang. S'ils savaient qui elle est vraiment... Elle le ramènera à la vie et tous sauront que le maître est de retour. Quand le chat n'est pas là les souris dansent, nous en reparlerons dans quelques heures... Et elle voudra être la première personne qu'il voit en se réveillant. Le fruit de ses entrailles, une partie de lui, deux amours réunis en un seul, un enfant et une femme.

Mais avant tout, il faut arriver à lui faire ouvrir les yeux et lui construire un cœur. Cela fait des mois et des mois qu'elle y réfléchit. Jade a eu le temps de s'entraîner un peu sur des animaux, mais un cœur de vampire, c'est quand même assez différent. Le grand jour est venu. À l'Académie, tout le monde dort, les cours cette nuit ont fini un peu tard, les deux autres Class sont en plein cours, Kaien doit donc être occupé et il faut espérer que Zero aussi. Elle prit un sac avec elle est sortie de sa chambre rapidement. Elle est pile à l'heure, pour une fois ! Enfin, il faut encore qu'elle passe rapidement à l'hôpital. Pourquoi ? Ha ha top secret.

Elle arriva chez elle, enfin plutôt au manoir Kuran dans un coup de vent, jeune, mais elle sait déjà bien utiliser ses pouvoirs et puis ça va plus vite que la voiture, sachant qu'elle est en retard. Elle aperçut Hime, en train de se recoiffer. Cela fit sourire un peu la Sang Pur, Hime est si mignonne, et malgré qu'elle soit plus âgée que Jade, parfois, on ne sait pas qui est la plus enfantine. Quand elles s'y mettent ce n'est pas beau à voir, mais tellement drôle à entendre. La belle, Hime, son rayon de soleil. Une des rares personnes à la comprendre voir même l'unique à ce jour. Elle est si belle et si gentille. Un ange qui à réussit à sortir Jade de ses sombres pensées même si cela n'est encore que partiel, c'est bon à prendre. Elle la serra doucement et brièvement dans ses bras pour la saluer puis se retira rapidement. Jade n'est pas une personne très tactile.

Oui excuse moi, je suis passé récupérer ça avant de venir. Je me suis dit que du sang pouvait être utile en cas de grosse soif à son réveil.

Elle ouvrit son sac et lui présenta les poches de sang qu'elle avait réussi à récupérer en toute discrétion et sûrement sans grande permission. Il y avait plusieurs litres, de quoi rassasier Kaname en cas de grosse fringale. Après des années de sommeil, cela semblerait normal qu'il soit assoiffé. Jade referma le sac correctement et observa son amie rapidement. La sang pur était plutôt impatiente mais aussi stressée. Que va-t-il advenir ? Elle laissa échapper un bref soupire, le manoir n'aurait jamais du être dans cet état, il serait tellement plus beau en étant rénové... Son regard noisette se posa à nouveau sur son amie.

Allons-y.

Jade prit les devants et poussa la porte du manoir. Une ruine... Il na s'agissait plus que d'une ruine, sans vie, mais ne manquant pas de poussière. Jade avait déposé le corps de son père dans un chambre à l'étage. Son cœur battait si vite. Elle voulait le revoir, le toucher à nouveau et si possible lui et non son cadavre...

Je suis un peu stressée pas toi ?

Les traits de son visage sont un peu tendus...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kaname Kuran
Sang Pur
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 27
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]   Sam 1 Mar - 18:27

Je ne savais pas depuis combien de temps, cette fois, j’avais été dans cet état de flottement, complètement plongé dans mes souvenirs. Étais-je mort? J’avais du mal à me souvenir à la perfection des derniers évènements, tant j’étais confus.  Mais si ton visage pouvait bercer mes pensées toute l’éternité, je ne peux demander de mieux même si j’aurais aimé au moins savoir si notre plan a fonctionné ou échoué. J’aimerais pouvoir te dire, quand je vais te rencontrer, que notre idylle peut commencer mais… je n’ai aucun souvenir des dernières minutes, des dernières heures de ma vie, mon esprit se brouillait.  

-Kaname, ne pense pas que ta vie ne vaut rien, n’écoute pas ce qu’ils te disent, tu feras de grandes choses… nous ferons des grandes choses.

C’était sa voix qui emplissait mon esprit pendant que je voguais dans le vide. Où étais-je? J’avais si froid…  dans ce néant… Je me déplaçais comme dans un épais brouillard, suivant ta voix, à ta recherche. Je murmurais ton nom, mais sans corps, sans cordes vocales, aucun son ne sortait. Je croyais que dans cet état je serais libre, mais j’étais plus coincé que jamais… Sans cœur qui bat, sans vie, je ne pouvais retrouver mon chemin, Ton chemin… Où es-tu?

Enfin, c’est dans cet état de perte de contrôle que j’étais depuis un bon moment et moi qui aimais tout gérer au quart de tour de mon vivant, cette sensation d’abandon de soi était plutôt dérangeante… épeurante.  Oui, vous avez bien entendu, j’avais peur… peur du néant. Je m’apercevais maintenant et, sans doute trop tard,  que la vie me manquait.  Yuuki… Himeji, Aido, Hanabusa, Ruka, Rima, l’école  …  Même la rivalité avec Zero, à la rigueur, me manquait.

J’avais ce genre de pensées, puisque j’avais goûté à ce que c’était que d’être entouré et que je savais que cette fois, je ne me réveillerais probablement jamais.  J’étais perdu entre réalité et néant.


***

Et pourtant… pourtant, pour toi, j’avais passé une partie de mon éternité à me déplacer en cavalier seul dans l’espérance de  poursuivre NOTRE histoire. N’est-ce pas paradoxal de se dire que, par panique, j’ai tout jeté jusqu’à sacrifier mon cœur pour que ce que tu as fait ne soit pas perdu?

Tiens…  Ça me revenait maintenant.  Depuis des années que j’avais oublié… La fournaise, mon sacrifice, l’arrivée de Yuuki : l’achèvement de ma mission... même si j’avais l’impression que quelque chose clochait. J’avais le sentiment qu’un élément m’avait échappé dans mes calculs.

Pourquoi pensais-je à ça aujourd’hui? Mon esprit, voguant de le néant, ce fit alors attirer vers le bas et hop! Des images apparaissaient à mon regard; le brouillard se dissipait.

J’étais désormais dans une pièce délabré où je pus apercevoir… ce qui avait été mon corps accompagné par deux jeunes filles. Qu’est-ce que? Je n’étais pas devenu de la cendre comme tous les Sang-Purs dont le cœur fut enlevé.C’était étrange tout ça. Était-ce un songe? Des images que tu voulais  ramener à mon esprit? Mais tout ça semblait si réel. Je me rapprochai de la scène, entendant maintenant des voix. Ça faisait longtemps que je n’avais pas osé me rapprocher des vivants.


Jade:
 

De quoi parlait-elle et… qui était-elle? Était-ce Yuuki? Non… ça ne pouvait pas être Toi? Je suis toujours aussi confus et perdu. Je m’approchai encore de la scène. Tout d’abord, de mon corps pour toucher un visage rigidifié par le temps, froid… froid comme la mort puis… je passai mes doigts fantomatiques sur la peau de cette fille qui te ressemblait, qui ressemblait à Yuuki. Sa peau était si chaude, si douce: la sensation du vivant...

Ce touché ne te laisserait sans doute qu’une sensation de froideur coulant sur ton échine. Mais j’avais l’ultime besoin que quelqu’un sache que, par un curieux hasard, mon esprit existait encore… Mais le hasard n’existait pas, c’est vrai… je suis certain que c’est Toi qui guidais mes pas.

Ah… Je ne comprenais pas ce qui se passait, mais si tu m’avais amené à voir ça, mon Amour, j’imagine qu’il y avait une raison.


-Kaname, ne pense pas que ta vie ne vaut rien, n’écoute pas ce qu’ils te disent, tu feras de grandes choses… nous ferons des grandes choses.,entendais-je à nouveau.

Je murmurai alors ton nom. Qu’est-ce que tu me réservais, encore?

Ce murmure fit soulever un grand vent dans la pièce, battant les cheveux du corps que j’avais déjà habité tant d’années.

- - - - - - - ◇ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himeji Lin
Aristocrate
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 23
Localisation : Là où on m'attend le moins

MessageSujet: Re: C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]   Mer 5 Mar - 16:48

    Ma Jadounette était en retard, mais elle était là et c'était l'important ! Après tout, nous avions besoin de toutes les deux pour faire ce que nous avions décidé. Réveiller mon Tonton n'était pas aussi simple qu'il n'y paraissait, en effet, il lui manquait un organe essentiel, que dis-je vital, un cœur ! Bref. Au moins on savait qu'il en avait un contrairement à ce que pouvait penser beaucoup de gens, mais ce n'était pas une raison pour qu'il se l'enlève ! Imbécile de Tonton va ! M'enfin, nous allions tout faire pour le faire revenir, même si nous devions y passer des années, nous y parviendrons, j'en était certaine ! En tout cas, il fallait y croire, même si c'était stressant.
    Tenant Jadounette dans mes bras, je me sentais un peu mieux, rassurée d'être avec elle pour cette mission. Ma petite vampirette adorée avait pensé à prendre du sang pour le tonton qui sera sans doute assoiffé à son réveil. Elle pensait à tout ce que je ne pensais pas et vice versa, mais pas seulement, nous arrivions aussi à nous comprendre ce qui franchement était agréable.

    Mon amie se retira de mon étreinte, elle n'était pas aussi tactile que moi et je ne pouvais pas lui en vouloir, déjà elle restait, c'était déjà pas mal, alors je ne me vexais absolument pas, la laissant faire en lui souriant doucement.

    Jade s'avança en premier, ouvrant les portes du manoir que je commençais à bien connaître, c'était là aussi que j'avais quelques souvenir avec mon Kaname, qui franchement n'était pas dans un super état déjà à ce moment là. Il était plus sombre que jamais, un peu comme le manoir à présent, en très mauvais état, effrayant presque comme une maison hantée. C'était triste car j'étais certaine qu'il pouvait être magnifique, au moins propre ! Il y avait de quoi loger une horde d'araignées... Lorsque ma comparse me demanda si je n'étais pas un peu stressée, je lui souris, lui pris doucement le bras et lui fit un bisou sur la joue aussi vite que je repris ma place à côté d'elle.


    « Je le suis mais... Je sais qu'on peut le faire, on va y arriver et réveiller Tonton. C'est obligé vu notre binôme ça ne peut que réussir ! », dis-je en souriant.

    Nous déposâmes alors nos affaires, puis nous allâmes rejoindre Tonton dans une chambre de l'étage là où Jade avait fait déposer son corps. A ce moment là, je dois dire que je n'en menais pas large. Pourquoi ? Parce que c'était mon tonton, tantôt enfantin, gentil tantôt froid et adulte. Mais là, il serait calme, vide, sans vie et ça c'était tout de même un choc. Un peu comme si je ne pouvais pas imaginer que mon tonton puisse réellement être mort. C'était impossible. Heureusement l'impossible n'existe pas et cet état, son état ne serait pas acceptable pour le moment ! Il devait se battre et accomplir encore plein de choses, qu'il le veuille ou pas, nous allions réussir.

    Je me motivais tranquillement aux côtés de Jade-chan, me demandant tout de même comment nous allions nous y prendre au début, le début est toujours le plus difficile, ensuite ? Le reste se déroule tout seul comme une formalité.

    A peine nous arrivâmes, j'étais en train d'allumer une faible lumière pour que nous puissions rester tranquillement là, à trouver comment réanimer le corps de notre Kaname. Il était si blanc, certainement très froid. Cela ne lui ressemblait pas, ce n'était pas drôle, et je le référais comme dans mes souvenirs. M'enfin, alors que nous avions fermé la porte, et que nous commencions à nous préparer, une sorte de grand vent se souleva soudain dans cette pièce fermée, soulevant les cheveux de tonton, les miens et ceux de Jade au passage. Je la regardais alors, au début interdite et surprise, puis je souriais, presque euphorique !


    « Jade ! Jade ! Je suis sûre que c'est un signe ! C'est...c'est le signe...qu'il est là tiens ! Ou alors qu'il y a un courant d'air invisible qui sert à rien et qui veut faire peur...mais je préfère penser que c'est le Tonton...pas toi ? », lui dis-je en souriant.

    Ce n'était peut-être rien, seulement un coup de vent étrange, mais je me disais que s'il y avait un espoir que ce soit mon tonton alors pourquoi pas. Après tout, il pouvait peut-être être là, non ? C'était trop étrange peut-être...M'enfin, tant pis, je pensais et agissais déjà en tant que personne bizarroïde alors autant en profiter ! Et puis ma comparse me connaissais assez pour que je ne lui fasse pas peur en parlant ou agissant de la sorte. Je m'approchais alors du corps de tonton, un pincement au cœur qui j'espérais ne durerait pas...


    « Tonton...on arrive...on va te réveiller... », dis-je en lui caressant doucement la main avant d'aller fouiller dans ma valise et de prendre note tout ce que nous allions faire pour savoir quoi changer, tout ça. Donc je pris, du papier blanc et des feutres de différentes couleurs.

    « Jade. Tu veux qu'on commence par quoi en premier ? », lui demandais-je sérieusement. Après tout j'allais l'assister, l'aider, donner des idées aussi et à deux, seulement à deux même, nous allions trouver la solution, avec peut-être beaucoup d'essais, de bêtises mais nous y arriverons. Je le savais et j'espérais que Jade le savais aussi car nous avions besoin de confiance et de conviction, sinon, nous étions perdues.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]   Jeu 6 Mar - 18:52

*Souvient toi... Ces mots, ces gestes... Tu le savais, je t'aimais... Non... Je t'aime... J'ai cru t'épargner en me sacrifiant, j'ai cru te sauver en mourant. Je n'ai fait que l'inverse. Je ne regrette pas, je ne regrette rien, au final, tu es revenu à moi, tu es revenu vers moi, ne faire qu'un, ton cœur et le mien dans ce feu infernal. Tu le savais, tu l'avais découvert déjà à cette époque... Nous ferrons de grandes choses Kaname... Pardon, moi... L'heure pour toi n'est pas encore venue, le repos doit être repoussé de plusieurs années. Tu dois te réveiller, je suis revenue, et toi, reviens à moi... Une fois de plus... Reviens...*

Les yeux de Jade se noyèrent dans les souvenirs. Pourtant, elle marchait en suivant Hime, mais elle était ailleurs. Le manoir était devenu si lugubre... Quelle tristesse... Tout est délavé, les murs semblent avoir pleurés la perte de la famille Kuran. Le sol poussiéreux semble avoir criait sa douleur si fortement... Et non ils ne sont plus là, ils sont partis rejoindre les étoiles laissant derrière eux ce chef d'œuvre d'architecture. Jade aurait aimé vivre ici, pourquoi Yuuki n'a-t-elle pas reprit les choses en main. La famille Kuran a beaucoup d'argent, pourquoi ne pas rénover ce tas de souvenirs enfoui dans chaque pièce. Pourquoi ? La jeune sang pur ferma finalement les yeux pour les ré ouvrir dans une optique bien plus déterminée. Yuuki et elle sont si différente et pourtant Kaname les avait aimées, chacune leur tour. Il leur avait donné tant de tendresse, chacune leur tour... Jade ne lui en voulait pas, après tout, elle l'avait abandonnée, et Yuuki avait été là pour penser ses plaies. Elle l'en remercie. Merci Yuuki. Et surtout... Pardon... Jade lui vole en quelque sorte sa maternité. Oui, elle est sa fille, mais elle est désormais aussi vieille que sa mère. Étrange, ce fameux destin. Les sang pur ne sont décidément pas comme les autres.

La belle brune suivait sa fidèle amie, montant les escaliers d'un pas lent et nostalgique, les escaliers qui craquent laissant tomber la poussière sous les pas de velours des deux vampires. Elle imagine Kaname courir ici étant enfant, elle l'imagine vivre ici dans l'insouciance totale, avant que ces sombres souvenirs se réveillent. Elle l'imagine tout sourire, rempli d'amour envers sa famille, ce bel enfant au grand cœur. Si doux... Une fois en haut des escaliers, elle observa une fois de plus les murs. Tout est si vide, même les œuvres d'art ont disparut. Plus aucune décoration. Les vampires ont ils si peu de remords ? ... Elle se dirigea ensuite dans la fameuse chambre. Kaname était là endormie comme un ange. Elle avait eu beaucoup de mal pour faire tout ça en toute discrétion. Déjà sortir son corps de la glace, puis ensuite le transporter jusqu'ici. Malgré les difficultés, comme à son habitude, elle avait réussi. Il était désormais là, face à elle à nouveau. Jade le fixait intensément, fermant la porte doucement tout en laissant Himeji allumer une douce étincelle. La lumière chaude pour guider le sang pur jusqu'à elles. Elle fronça quelque peu les sourcils cette sensation, par réflexe, elle regarda autour d'elle. Rien... Personne... Il n'était pas là...

Kaname..., murmura-t-elle.

Oui, elle sait que tu es là, mais elle ne peut s'empêcher de rester sur ses gardes. Le vent souffla ensuite faisant virevolter les chevaux de chacun d'entre eux. Étrange sachant que toutes les fenêtres sont fermées. Lui ? Peut-être...

Restons quand même sur nos gardes, je sais que le Sénat nous surveille.

Toujours aussi terre-à-terre, elle croyait en lui, mais ne voulait pas se fondre dans l'euphorie. Elle regarda tendrement Hime le saluer à sa manière. Il avait l'air si proche tous les deux. La petite vampire aux cheveux blancs s'écarta et Jade s'assit au bord du lit, près de son père. Même mort, il était beau... Elle caressa doucement sa joue d'un revers de main, sa peau si douce et si chaude, il la connaissait par cœur. Jade se pencha et lui murmura doucement à l'oreille, persuadée qu'il entendrait.

Souviens-toi ... Souviens-toi Kaname ... Et... Pardonne-moi ... L'heure du repos n'est pas encore là... Elle déposa un doux baiser au coin de ses lèvres et se redressa doucement. Elle regarda son amie et rétorqua avec une pointe d'humour. Par le commencement.

Jade déposa à nouveau son regard sur son père et tout en détachant sa chemise, bouton après bouton, elle continua :

La plaie ne s'est pas refermée, ça sera plus facile pour nous de placer son cœur dans sa poitrine. Pas besoin d'être chirurgien pour cela. Pour la cicatrisation, je me servirai de mon sang et de mon pouvoir, histoire qu'elle s'accélère.

Tout était déjà prévu et enregistré, mais cela allait-il marcher ? Elle savait ce qu'elle faisait, elle savait qu'Hime était la personne parfaite pour cela. Elle savait tout... Mais... Kaname avait-il la volonté de revivre ? Et s'il en avait décidé autrement ? S'il ne voulait pas revenir ? Tout est si brumeux... La belle brune regarda son amie et lui dicta le procédé.

Je pratique l'alchimie, et un cœur est fait de tissu vampire, puisque nous sommes en présence d'un vampire. Je vais essayer d'en faire un fonctionnel avec mon sang. Tant que ce cœur ne battra pas au creux de nos mains, nous ne pourrons pas l'utiliser sur Kaname.
Revenir en haut Aller en bas
Kaname Kuran
Sang Pur
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 27
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]   Ven 7 Mar - 16:46

Hime:
 

Tonton? Mais de quoi parlait cette jeune fille qui… caressa ma main avec une telle douceur?  Elle semblait avoir de bons sentiments pour ce que j’avais été : ça m’intriguait. Je m’approchai d’elle pour l’observer. Son visage  angélique d'enfant m’était familier, mais je n’arrivais pas à me souvenir… J’étais encore confus, perdu.

Hime:
 

Réussir à me réveiller? Le sens de cette phrase commençait à me donner un indice sur le pourquoi de la présence de ces deux femmes au côté de mon cadavre refroidi et de mon esprit en suspens qui avait été attiré jusqu’ici, mais en même temps… je  n’arrivais pas à saisir  qui était cette fillette et cette Jade. C’était mystérieux. Des gens qui me connaissaient, certes, qui me respectaient, mais qui étaient-elles précisément? Dans mon état d’esprit, je ne pouvais dire. Tout ce que je pouvais affirmer, c’est qu’elles semblaient adorables…

Jade:
 

J‘arrêtai de fixer la fille aux vêtements clairs et je retournai mon attention sur cette Jade.

Sa voix… sa douce voix… Elle m’appelait. J’avais envie d’être non loin d’elle, car proche d’elle, j’avais plus chaud, je me sentais moins seul, mais pourquoi elle? Qui était cette femme à la longue chevelure brune qui, en analysant le moindre de ses ridules, semblait plus jeune que Yuuki. Je ne comprenais pas et ça faisait mal… Je haïssais être dans cet état de faiblesse, d’incompréhension : je me sentais faible… démuni, mais plus sans repère, car ta voix me rassurait.


Jade:
 

Me souvenir de? J’entendais sa voix qui me guidait, je voyais son visage, j’étais en suspens au-dessus de sa tête et, quand elle se pencha pour embrasser les lèvres de mon corps, je me mis en suspens au-dessus de lui. Elles  disaient vouloir… commencer, mais commencer quoi?

J’étais un maître détrôné de son royaume par deux anges… oui, vous étiez deux anges qui avaient le contrôle de ma vie et de ma mort, moi qui avais décidé égoïstement de baisser les bras sans savoir si notre plan avait fonctionné. Mais j’étais las de vivre et de souffrir éternellement, sans toi… Moi qui croyais te retrouver dans la mort, maintenant, j’avais plus que le sentiment que tu m'attendais sur Terre. Pourquoi me fuis-tu toujours ainsi, mon Amour?

***

Tout se passa très vite alors. Cette femme déboutonna les boutons de ma chemise tâchés de sang et c’est là que je vis le résultat de mes actes… Il y avait un trou béant plus ou moins cicatrisé…  Étais-je en train de vivre ça, de voir ça? Y avait-il vraiment deux femmes qui m’observaient dans cet état de déchéance? J’approchai du trou et déposa ma main sur sa main et puis sur cette plaie. Je frissonnai à nouveau, soulevant une nouvelle bourrasque de vent. Puis c’est là que cette Jade expliqua ce qu’elle allait faire et c’est là que je compris ce que cette autre fille avait voulu dire : elles avaient l’intention de… me refaire vivre? J’avoue que le fait que je ne sois pas devenu de la cendre voulait probablement dire que ma mission sur Terre n’était pas fini mais… comment cela était-ce possible? De l’alchimie?

C’est alors que j’eus un vertige et que je fus comme aspiré vers mon corps, mais sans cœur, même si mon esprit avait décidé de se reloger dans ma tête, je ne pouvais bouger… J’attendais avec impatience ce que tu ferais… ce que vous feriez, mes anges.

- - - - - - - ◇ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himeji Lin
Aristocrate
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 23
Localisation : Là où on m'attend le moins

MessageSujet: Re: C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]   Sam 29 Mar - 11:05

    Nous étions dans une drôle de situation, une situation inédite même. Je dois avouer que je n'étais pas spécialement comme d'habitude, mais en même temps j'essayais de garder un peu de bonne humeur, d'espoir. Pour que quelque chose réussisse il faut qu'on en soit persuadé. Garder notre but en ligne de mire, le garder et tout entreprendre pour réussir. Jade était différente des autres, je l'avais tout de suite su et puis en un sens elle était très similaire à Kaname. Comment pouvais-je dire cela ? Eh bien déjà parce que j'avais passé beaucoup de temps avec Tonton mais aussi parce que j'avais déjà utilisé mes pouvoirs sur les deux vampires. Pas pour faire du mal ou quoi que ce soit, d'ailleurs la plupart du temps j'avais utilisé mes pouvoirs de manière inconsciente alors... Bref. Je les avais trouvé semblables, souvent entourés de ténèbres, leur plus grand défaut à mon avis, mais ça pouvait toujours changer.

    Jade me dis de rester tout de même sur nos gardes. Le Sénat était notre principal ennemi, la Guilde aussi à mon avis et certains humains de ce que j'appelais « la nouvelle génération ». Ces derniers par contre semblaient plus essayer de comprendre notre monde et se défendre qu'autre chose, mais nous le savons tous, la peur peut nous faire faire des choses horribles et incontrôlables.

    Nous commencerons donc notre opération « sauvons Tonton Kaname Kuran parce que l'heure n'est pas encore venue pour lui de se reposer » plus communément abrégée en STKPLPVDR, très simple à prononcer...ou pas, mais bon, ce n'était pas grave, ça donnait un air dramatique à la mission que nous nous étions confiées.
    Me rapprochant de Jade avec tout mon matériel, je l'écoutais et l'observais. Elle semblait parfaitement savoir ce qu'elle faisait et dans un sens ça m'impressionnait. Bon d'accord Jade m'impressionnait souvent d'autant plus lorsqu'on se dit qu'elle est née il y a peu d'années tout de même.

    La plaie de Tonton n'était pas encore refermée, une chance pour nous, cela devait être plus facile de lui placer un cœur fonctionnel. Mais pas n'importe quel cœur, nous allions devoir en faire un. Chose la plus délicate dans l'opération. Pour cela nous allions utiliser du sang de Jade-chan, du mien aussi et de notre ingéniosité. De mon point de vue, je n'étais pas spécialement indispensable pour l'opération « sauvetage », mais on ne savait pas vraiment ce dont on aurait besoin, alors j'étais là, j'aiderai au mieux pour obtenir le meilleur résultat.

    Au passage je me posais une question, d'un seul coup -comme d'habitude-, même si nous arrivions à le ramener, est-ce qu'il serait encore lui-même ? Si c'était pour ramener un pseudo zombie comme on a pu lire dans les livres...je dis non ! Je veux mon Tonton pas un débile qui n'a que son apparence.

    Une nouvelle bourrasque de vent se fit sentir et je me persuadais que ce n'était pas encore une coïncidence. Vous connaissez l'espoir ? Eh bien je crois qu'elle vient juste de nous rendre une petite visite. Je souris un peu, je commençais à m'y faire, cette sensation de ne pas être seules, ça me rassurais dans un sens. Je me disais que Tonton ne trouverai pas le repos en nous lâchant de cette façon, et lorsqu'il serait de nouveau de retour parmi nous, il allait devoir supporter des câlins et aussi supporter une leçon de morale made in Moi ! Bref. Un sacré programme en perspective ! En attendant se moment, je pensais, fort et moins fort et réfléchissais à ce que je pouvais faire pour aider Jadounette dans notre entreprise. Je disposais alors tous les instruments dont nous allions avoir besoin sur une table que je rapprochais de Tonton et Jadou, puis regarda ma comparse me demandant quelle serait notre nouvelle étape.

    Je n'étais pas très très au courant, j'avais une petite idée, mais je n'y connaissais rien dans l'art de fabriquer un cœur ou dans l'alchimie, j'avais les sentiments pour moi et c'était déjà pas mal comme ça ! M'enfin, j'étais aussi certaine de pouvoir être utile à ma sang pur préférée, mais si ce n'était qu'en essayant de la faire sourire ou autre...


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]   Dim 30 Mar - 19:32

Désormais tout allait aller très vite. Jade caressa le visage de son père puis se leva du lit d'un mouvement gracieux tout en gardant le silence. Elle quitta sa veste et la posa sur une des chaises poussiéreuses de la chambre. Tant pis, elle la lavera en rentrant. Quel dommage que le manoir tombe en ruine ainsi. Si Kaname revient à la vie, ça sera sûrement une des choses qu'elle aimerait réaliser avec lui. Tout remettre à neuf et regagner le prestige d'autrefois dans une demeure à la hauteur de leur rang. Elle retroussa ensuite ses manches et regarda Hime, le visage rassurant. Jade savait ce qu'elle faisait et elle voulait réconforter sa meilleure amie. Pas besoin de mot parfois, la douceur de son regard parlait pour elle. Elle se dirigea vers la table ou la belle vampire avait entreposé les instruments de torture... Ou pas... Cela ressemblait plutôt à des outils chirurgicaux. Jade et Himeji avait prit soin de bien faire une liste complète de ce qu'elles avaient besoin, ne rien oublier...

- Ne soit pas surprise, ça risque d'être un peu sanglant...

Sa voix n'était un sombre murmure. Comme si les murs avaient des oreilles, comme si elle ne voulait pas réveiller Kaname ou bien qu'il entende cela s'il était dans la pièce. Les courants d'air étaient sûrement un signe... Jade avait remuer ciel et terre, le soleil et la lune, le jour et la nuit, le vent, la pluie, le bruit, le silence, la vie et la mort pour que tout réussisse. Sans peur, sans remords, elle voulait que le roi revienne... Il y avait face à elle un grand saladier, présent pour évidemment récupérer le sang et autre chose si par malheur, il y avait besoin de plus. La sang pur le saisit et le plaça face à elle écartant le reste des objets présents sur la table. Elle ne craignait pas la douleur et encore moins pour lui... Il y avait un couteau assez conséquent est plutôt bien tranchant. Elle hésita...

- Pourrais-tu fermais les volets de la fenêtre et la porte a clé avant que l'on commence. L'odeur pourrait attirer du monde. Elle marqua une pause. Pardonne-moi de te faire endurer cette torture.

Himeji allait être enfermé dans cette pièce avec Jade et son sang. Cette odeur si forte si irrésistible... Il n'y avait pas pire pour un vampire. Mais Hime est une personne de confiance et quelqu'un de fort, elle y arrivera... La jeune sang pur ferma les yeux et plaça son avant-bras au dessus du récipient. Le pas était franchi... Tout était clos. Elle se trancha généreusement la peau, laissant jaillir ce nectar si délicieux. La chambre ne tarda pas à être envahie pas l'odeur et le récipient commença à se remplir. Jade avait besoin de toutes ses forces, car le premier essai ne serait probablement pas le bon et il allait falloir sûrement une bonne quantité de sang. Le saladier était rempli à moitié et elle mit un terme à l'écoulement. La plaie cicatrisa assez rapidement, mais la chambre tel un vampire s'imprégnait de l'odeur, l'aspirant avec ses dents acérées. Les murs, les meubles, les tissus, le sol... Tout.

- Bien, recule-toi un peu.

Parfois, son pouvoir était trop puissant et Jade ne voulait pas blesser Hime. L'alchimie n'est pas vraiment une science exacte comme les mathématiques et certains imprévus peuvent surgir à tout moment. Elle plongea ses mains doucement dans le liquide rougeâtre et visqueux encore tiède. Elle se concentra et commença son opération. Une réalisation fabuleuse à observer. On pouvait aisément voir sur le cœur se construisait doucement et avec précision. Jade était très concentrée et pour pouvoir en construire un, elle avait dû apprendre par cœur et dans les moindres détails comment se constituer un cœur. Elle avait énormément étudié et participer à beaucoup d'autopsie en secret. Maintenant tout était bien lumineux dans son esprit, car sans lui pas d'alchimie. Ses mains tremblaient un peu et semblaient brûlante, il lui fallait pas mal d'énergie pour utiliser son pouvoir, elle n'avait que 5 ans... La petite brune lâcha un petit soupire. Ça y est... Elle regarda Hime tout en prenant ce cœur au creux de ses mains.

- C'est bon, regarde. Il est...

Elle n'eut le temps de finir sa phrase... Il ne lui restait que de la poussière... Plus rien... Confectionné en plusieurs minutes et disparut en une fraction de seconde. La déception pu largement se lire sur son visage. Déçu d'elle-même... Déçu de son pouvoir... Elle se crispa et serra fortement ses mâchoires. L'échec ? Elle ne connaît pas, ce n'est pas un mot de son vocabulaire et elle avait du mal à l'encaisser. Elle n'avait jamais échoué dans toute sa courte vite et ce n'est pas maintenant qu'elle allait commencer. Hors de question. La détermination aller payer, il le fallait... Elle jeta un bref regard au corps de Kaname puis regarda Himeji, muette... Que dire ? Elle avait tout fait comme prévu alors pourquoi ? Son visage était vraiment tendu, très tendu. Il manquait quelque chose... L'échange équivalent n'était pas respecté. Son amie allait peut-être pouvoir l'aider, à deux, on réfléchit toujours mieux... Mais elle le savait, un seul essai ne suffirait pas.

- Il manque sûrement quelque chose, peut être que mon seul sang ne suffit pas pour un cœur aussi gros et qui doit être aussi fort.
Revenir en haut Aller en bas
Kaname Kuran
Sang Pur
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 27
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]   Dim 30 Mar - 20:58

Mon esprit avait été attiré dans mon corps, mais pourquoi donc? Il ne respirait plus, il ne pouvait plus bouger. Mais… on aurait dit que mon esprit, encore doté d’intelligence, avait compris que quelque chose d’important allait se produire et il avait raison. Cette jeune vampire aux allures de Yuuki et possédant la voix de ma femme du passé et cette autre jeune vampire téméraire à la joie de vivre débordante voulaient vraiment me ressusciter…  Même moi qui avait conçu et appliqué des centaines de plans durant mon immortalité n’aurait jamais cru que des vampires iraient aussi loin pour moi… Je n’étais pas si seul que je voulais l’entendre. Mais qui étaient-elles, je voulais savoir, je voulais comprendre. C’est alors que j’eus un flash de lumière et des images défilèrent devant mes yeux :

-Un jour, je te promets que je reviendrai pour te soutenir dans nos projets.

C’était la veille de son sacrifice. Elle était si près de moi. Elle m’avait même caressé la joue, elle qui n’était pas très câline de nature. Elle savait ce qu’elle allait faire, ce qui allait arriver. Je commençais à m’en douter, mais je ne voulais pas le voir. J’avais attrapé sa main à ce moment et avait murmuré :

-Tu n’as pas besoin de partir et de revenir… Je vais tout m’occuper moi-même et tu verras, je ferai de ce monde un royaume pour toi, les humains, les vampires qui en valent la peine et moi… Je te le jure… Ne pars pas.

Mon visage était impassible, mais mes mots étaient suppliants. Elle s’était mise à rire; je ne comprenais pas pourquoi…Elle caressa à nouveau ma joue en disant :

-Tu es vraiment adorable toi. Enfin, le soleil va bientôt se lever. Nous devrions aller nous reposer. Demain est la phase un de nos plans…

Comme si j’y étais encore, sur cette révélation, elle s’était éloignée. J’avais levé le bras comme pour l’empêcher de fuir, mais un nouveau flash de lumière jaillit et c’est alors que je vis le cœur que tenait dans ses mains la jeune femme, le récipient de sang et… c’est là que je compris… vraiment. C’était plus qu’une ressemblance physique et vocale, c’était Elle et elle était revenue pour finir ce que nous avions commencé, que j’avais poursuivi, mais que je n’avais pas pu terminer faute de temps…


C’est là que je réalisai que j’avais été attiré ici pour l’aider à réussir son projet, car oui, quand le cœur qu’elle avait fait par un procédé puissant d’alchimie, cœur qui m’était destiné, éclata en morceaux… je sentis qu’il fallait que je l’aide… Elle était si déterminée, je n’allais pas la décevoir et j’allais lui montrer que j’étais là, bien là, pour Elle. Je m’envolai de nouveau dans les airs et je me plaçai derrière elle, puis, de mes mains fantomatiques, je le l’enlaçai jusqu’à toucher ses mains et je déposai mon menton sur sa tête avant de carrément entrer en Elle. Maintenant que j’étais dans son corps, je pourrais lui souffler les indications et lui donner la force de mon esprit. À deux, on y était TOUJOURS arrivés. Ça serait encore le cas dans notre nouvelle vie.

-Je comprends encore très mal ce qui se passe, mais je sais qui tu es et je connais tes intentions. Laisse-moi t’aider… Avec la force de mon esprit et le tien, on y arrivera.

Je lui donnerais la force nécessaire pour réussir sa prochaine création.

-Essaie à nouveau et cette fois, imagine seulement notre idylle de paix et tu en sera capable, mon ange. Je crois en toi. J’ai toujours cru en toi.

Sur ce, le corps de Jade fut entouré d’un grand halo rougeâtre : c’était la force de Kaname… qui résidait dans son âme.

- - - - - - - ◇ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himeji Lin
Aristocrate
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 23
Localisation : Là où on m'attend le moins

MessageSujet: Re: C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]   Lun 31 Mar - 20:30

    Quand tu n'es pas là, je pense à toi. On se rend souvent compte de ce que l'on a, seulement lorsqu'on l'a perdu. Kaname était perdu, mais nous allions le retrouver. J'en étais sûre et je me le répétais, si Jade doutais, je serais là pour lui montrer la voie, lui insuffler un peu de mon courage, tout simplement. Je la regardais faire, attendant ses instructions qui ne se firent pas attendre. Nous allions commencer, nous allions réussir.
    Je fermais les volets, la fenêtre ou aussi la porte, le tout serait verrouillé pour le bien de notre opération, une opération qui n'allait pas être de tout repos. Fermant la fenêtre je respirais une dernière fois l'air frais de la nuit, puis nous commençâmes. L'odeur fut immédiate, forte surtout dans cette petite pièce. Mes yeux s'allumèrent quasi-instantanément et je ne pouvais pas vraiment leur en vouloir. Je pouvais me contrôler, mais ça...c'était un peu trop pour moi. Je ne pouvais pas souffler, ni respirer un bon coup, ce serait débile et ça mettrait sans doute ma meilleure amie en danger, chose que je ne supporterai pas.

    J'évitais de rester, tranquillement, me concentrant sur Jade, ses gestes, sa propre concentration, je m'efforçais de ne penser qu'à Jade et Kaname. Tout simplement.

    Au bout d'un moment, je cru moi aussi que nous avions réussit, et ma déception fut double lorsque Jade s'attrista à son tour. Rien ne marchait la première fois, je la regardais, je comprenais, je comprenais que trop bien en cet instant. Je m'approchais un peu d'elle, pas trop pour éviter de tirer le diable par la queue pour se faire mordre. J'aurais aimé lui faire un câlin puis de nouveau tenter le coup. Peu importe le temps que nous y passerions, nous y parviendrons.

    Ensemble.

    Il manquait quelque chose, il manquait du sang, de la volonté, mais pas la notre, non, celle de Kaname selon moi mais cela semblait tout à fait farfelue non ? Et puis j'avais aussi une petite idée sur un « ingrédient » en plus, juste pour Tonton...

    Je soufflais un peu, essayant de trouver un peu de contrôle, juste encore un peu, ensuite je pourrais (ou pas) m'enfuir en courant un peu loin de mon amie pour éviter de lui faire du mal.
    Mon pouvoir était actif, je voyais en multicolor, c'était à la fois déroutant et rassurant. J'avais comme l'impression de voir la couleur habituelle de Tonton entourer et se mélanger à la couleur habituelle de Jade. C'était...intéressant ?!

    Je me rapprochais de Jade, m'entailla le poignet au dessus du saladier, permettant ainsi d'accéder à un peu plus de sang, de « matière » pour le nouveau cœur. Une fois que je sentis que nous en aurions assez, je laissais ma blessure se refermer, doucement, tranquillement. Mon nez, mes crocs me faisais mal et je les comprenais, néanmoins ce n'était franchement pas le moment !

    Sentiments, volonté des parties en présence, selon moi tout était réunit, je me trompais peut-être mais, je restais proche de ma Jadounette, la touchant un peu et essayant de transmettre mes sentiments envers Tonton, nos sentiments à toutes les deux même, dans la future création.


    « Tu vas y arriver. On va y arriver. Je le sais. Encore une fois Jade-chan... »


- - - - - - - ◇ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Présentation ♦️ Relations ♦️ Journal ♦️ Fan Club
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]   Mar 1 Avr - 20:14

HRP:
 

« Ton père est mort... » Combien de fois cette phrase a raisonné dans la tête de Jade. Elle n'était encore qu'une enfant et le tact légendaire de Zero venait de frapper. Yuuki trop peur courageuse pour lui annoncer elle-même (sûrement, car sa douleur était encore très vive). Combien de fois, c'est-elle remémorée ces mots, les répétant sans fin, sans but. Zero en avait pris l'initiative, mais il s'était montré un peu dur sur ce point. Jade avait pleuré, encore, encore et encore... Elle trouvait cela vraiment injuste, la princesse avait tout ce qu'elle désirait et comme tous les enfants, elle voulait obtenir l'impossible. Enfin l'impossible, c'est mal connaître Jade. Rien ne peut lui échapper et encore moins lui résister. Ainsi soit il, son père renaîtra. C'est ce jour-là que sa décision fut prise. Elle était pour le moment seule face à tout cela, mais rien de mieux pour garder le secret. Elle savait pertinemment que si son père était mort ce n'était pas pour rien et que beaucoup ne souhaitaient pas le voir revivre. Hanabusa Aido fut un des rares à désirer son grand retour. Il idolâtrait toujours autant son cher Kaname Kuran, ne l'oubliant jamais et essayant de continuer son œuvre même si cela était plutôt délicat. Personne ne pouvait se mettre à la place du grand sang pur et encore moins se glisser dans son esprit. Personne à part peut-être sa fille. Évidemment qu'elle connaissait ce rêve puisqu'elle l'avait formulé des centaines d'années avec lui.

Imaginez sa déception lorsqu'elle vit son chef d'œuvre devenir cendre ? Des années et des années d'espérances qui se transformaient en poussière. Le monde ne tourne pas rond... Elle soupira tout en fronçant les sourcils... Du froid... Elle regarda la fenêtre par instinct, elle n'était pas ouverte pourtant. Et pourtant, elle frissonnait de froid comme si quelque chose l'entourait, quelque chose d'abstrait, d'indétectable... Kaname... Elle le sentait... En elle. Était-ce possible ou juste son imagination ? Était-ce ce froid indéchiffrable ? Comment avait-il pu ? Pourquoi ? Dans qu'elle but ? La jeune femme perdit un peu pied se laissant submerger par les émotions et les sensations qui ébranlaient son corps. Elle se perdit un peu dans ses pensées, devenant absente. Trop de questions la bouleversaient... Elle entendit ensuite cette voix... Sa voix... Immobile, le cœur palpitant, comment pouvait-elle croire à cela, elle qui était si terre-à-terre ? Il était avec elle dans son esprit, non... Il était en elle...

*Kaname...*

Elle frissonnait de tout son être et versa quelques larmes. Il était bien là, il veillait sur elle et sur Himeji. Un miracle. Elle ferma les yeux, laissant ses quelques gouttes salées plongeaient dans le saladier, il fallait qu'elle se ressaisisse. Elle avait retrouvé foie en lui, en Himeji et en elle. Aucun échec ne serait toléré. Elle regarda sa jeune amie sans qui, tout cela ne serait pas possible. Et c'est brillant d'un feu rouge éclatant qu'elle lui sourit doucement, rassurante. Elle pouvait lui parler et ne se gêna pas pour le faire, répondant un « OUI » à l'âme qui habitait son corps. Évidemment, il fallait aussi un peu de sang d'Hime, comment avait-elle pu omettre ceci ? Le sang se mélangea aux gouttelettes qui s'étaient échappé des yeux de Jade. Yeux qui rougirent à leur tour, tout ce sang... Mais il manquait encore deux éléments pour finir le chef d'œuvre. Oh pas grand chose, mais les quatre devaient avoir leur importance. Elle se trancha à nouveau les veines, laissant son sang rejoindre le mélange déjà présent. Ils ne firent qu'un à ce moment-là, tous les trois...

- Plus qu'une chose...

Son sang avait cessé de couler. Et oui encore une chose. Elle ferma les yeux. Il ne fait pas d'os, mais de la matière, pas de cartilages, mais de la consistance, pas de ligaments, mais du muscle... Elle fronça les sourcils, cela allait être sûrement bien plus douloureux que de verser son sang. Elle posa le couteau pour saisir un scalpel, bien tranchant mais beaucoup plus précis. Elle regarda ses bras... Non, il n'y avait pas assez... Son ventre... Oui, l'endroit serait parfait. Elle souleva son haut, mais faire cela seule était trop... Cela était trop dur. Kaname aide là... Guide ses mains... Elle grimaça et commença à trancher dans le muscle, c'est ce qu'il fallait. De la chair contre de la chair... Cette opération chirurgie bien que morbide et sanglante. Jade déposa rapidement sa chair avec le reste, laissant son corps agir seul. Il ne fallait plus attendre... Ses mains plongèrent dans le mélange et elle se concentra de toutes ses forces. Cela ne pouvait que réussir désormais. L'échange équivalent... S'était si beau avoir, tout se reformer, Kaname pouvait évidemment voir toutes les images que Jade avait en tête. Elle laissa sa mémoire faire, construisant le cœur le plus parfait, le plus fort... Son visage commençait à avoir les traits tirés, la fatigue se faisait un peu sentir, mais désormais tout allait aller vite et il ne faudra pas se tromper dans les opérations. La jeune brune ré ouvrit les yeux et regarda son amie, relevant les mains... Un premier battement... Rien, le cœur restait immobile puis après quelques secondes un second battement, un troisième... Ça y est, ils avaient réussi, tous les trois, le cœur tenu par ses mains battait régulièrement, il était prêt... Elle sourit grandement.

- Ça y est...
Revenir en haut Aller en bas
Kaname Kuran
Sang Pur
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 27
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]   Mer 2 Avr - 14:38

Spoiler:
 

Je regardais les deux demoiselles aller et même si je n’étais qu’un esprit, j’étais touché par la poésie de leur geste et je m’imaginais très bien l’agréable odeur de sang qui devait se dégager dans la pièce. La petite vampiresse-aristocrate, qui s’appelait apparemment Himeji et dont le souvenir était vague vu que mon esprit confondait en ce moment les époques, avait à son tour fait couler son nectar vital dans le récipient, mélangeant symboliquement sa vie avec celle de celle que je soupçonnais de plus en plus être ma Femme du passé : avec la force de deux vies qui voulait ma résurrection et avec ma force... on allait y arriver. Bien que je ne comprenais pas encore toute la portée de leur initiative. Je me doutais que la Femme voulait me voir pour qu’on continue nos plans idylliques et pour me sermonner d’avoir tout abandonné avant de même savoir si mes plans avaient fonctionnés, mais je n’avais pas le choix, je devais devenir le métal originel pour ramener l’équilibre dans ce monde que j’avais visiblement ébranlé. Pouvait-Elle m’en vouloir? Elle qui avait fait ce même sacrifice des milliers d’années auparavent.

Enfin…

Et voilà que la petite demoiselle s’approchait de nous, car oui, j’étais toujours en ma Elle, regardant toute la scène par ses yeux. Et de ses yeux, je pus voir toute la minutie qu’Elle mis à son travail. C’était certain que c’était Elle… seule Elle serait capable de couper sa propre chair de son abdomen pour créer un organe battant entre ses mains. Je n’en revenais pas. Elle allait si loin pour moi… mais pourquoi revenir maintenant que j’avais décidé de partir la rejoindre? N’était-ce pas paradoxal cette course que nous faisions un vers l’autre, mais qui au final ressemblait plus à une fuite de l’un et de l’autre qu’une retrouvaille.

Enfin…

Le cœur était bien là, mélange de leur sang, de sa chair et de sa magie. Et il battait… il battait…. Il ne lui manquait plus que mon corps et mon esprit pourrait finalement regagner sa place. Je devais l’aider. Guider ses mains. Je pris alors ses poignets et l’amena à descendre ses mains vers la cavité béante qu’était mon torse et je murmurai dans sa tête :


-J’accepte de revenir… mais à une condition…

Je me tus un moment, arrêtant la descente de ses mains avant de finir sur ses mots presque inaudibles :

-Ne me laisse plus jamais seul… Tu vois ce qui arrive quand tu laisses ton roi prendre toutes les décisions.

Je donnai une poussée aux bras de la jeune Fille pour qu’elle dépose enfin l’organe gorgé de sang dans la dite cavité et… boom… boom… BOOM! Le cœur s’intégrait lentement à mon corps froid et sans vie, s’enlançant entre mes viscères, refermant au passage le trou. D’abord très lentement. Je réalisai alors que tout ce qui manquait à cette œuvre d’art de ma Femme du passé était mon esprit. Donc, je quittai son corps, produisant une nouvelle rafale de vent dans la pièce. Je passai au-dessus de la tête de la petite Himeji, passant ma main de fantôme sur son épaule puis… je finis par m’allonger dans mon propre corps. C’était une drôle de sensation que de revenir dans un corps plutôt chaud, moi qui avais été habitué de vivre dans l’ombre et la froideur du monde des morts. Je me logeai ainsi dans ma propre tête, voyant défiler des images que le nouveau cœur m’envoyait à mon esprit, des images qui se mélangeaient, celles d’un passé rapproché et celles aussi d’un passé plus lointain : preuve que cette Femme était vraiment Elle. Puis, ce fut alors le moment où je pris ma première respiration et où mes yeux s’ouvrirent pour la première fois depuis longtemps. D’un regard embrumé, je regardais la pièce délabrée autour de moi et les deux demoiselles qui venaient de faire un miracle. Et je me levai… enfin, je tenté de me lever, je tombai plutôt à genou… j’avais si soif, l’odeur du sang dans la pièce était excitante et me donnait le tournis : ça sentait si bon… Mes yeux étaient rouges sang et mon visage si pâle… mais j’étais vivant. Par contre, vivant et toujours orgueilleux.

Attrapant un pan de mur, l’égratignant de mes griffes, je me relevai, m’adossant à ce dernier et frôlant le mur, je fis mine de vouloir sortir de la pièce. Pourquoi? Parce que je ne voulais pas qu’Elle voit dans quel état j’étais. Après tout ce travail, Elle devait d’ailleurs se reposer, je ne voulais pas trop lui en demander : si ça c’était pas de l’orgueil. En fait, je m’éloignais de cette odeur de sang qui me piquait la gorge et qui me rappelait que j’étais encore un être des ténèbres, un vampire…


***

À bout de force, je me laissai choir au pied du mur de la pièce voisine que je voyais toujours d’un regard embrumé et j’avais soif… je mourrais de soif… Moi qui avais été un roi si puissant, de se voir ainsi faible et confus était difficile à digérer : aurais-je dû rester dans les limbes?

*Ne me regarde pas, mon Amour, je ne suis pas digne de tout ça.*

- - - - - - - ◇ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Dernière édition par Kaname Kuran le Mer 2 Avr - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himeji Lin
Aristocrate
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 23
Localisation : Là où on m'attend le moins

MessageSujet: Re: C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]   Mer 2 Avr - 18:20

    Presque...nous y étions presque...le temps d'une promesse, le temps d'un instant et nous aurions ce que nous avons tant désiré. Le voir de nouveau parmi nous, bien vivant et dans toute sa splendeur.

    Je retenais mon souffle à cause de l'odeur mais aussi en cet instant parce que c'était un instant de vérité. Je le savais, je ne pourrais pas vous dire comment, mais là, j'étais certaine que c'était la bonne. La chair, le sang, la volonté et le pouvoir, tous les éléments étaient réunit et allaient nous ramener notre Roi.

    Le cœur était formé, le cœur...battait, une fois comme un mouvement timide. Je le regardais, mettant tous mes espoirs dans un simple battement de cœur. Puis un second parvint à nos oreilles, puis encore un nouveau jusqu'à ce que l'on puisse enfin se dire que c'était là, c'était vrai. Jade plaça le précieux palpitant dans la poitrine de mon cher Tonton. Le vent s'éleva de nouveau, le corps réagit aussi à la venue tant attendue de cette nouvelle vie.

    Je retenais encore mon souffle et ne me détendis pas. Il fallait que je le vois, que je puisse le toucher, le taquiner aussi pour enfin réaliser que ces longues années à attendre n'étaient pas vaines. J'avais peur en un sens que tout cela ne soit qu'un doux rêve. Tonton se réveilla, les yeux un peu voilés mais aussi assoiffé de sang. C'était plutôt bon signe non ? Il tenta de sa lever et tomba quasiment directement après. Je voulais l'aider mais il ne semblait pas très réceptif, préférant comme s'enfuir pour ne pas que l'on ne le voit de la sorte. « Faible » ou plutôt dans un moment de faiblesse. Son amour propre devait en prendre un coup et puis...Jade était là. Peut-être est-ce que ça lui faisait un petit quelque chose ? Au vu des couleurs que je pouvais distinguer et ce moment fusionnel qu'ils semblaient avoir partager, je ne devais pas être bien loin de la vérité.

    Je regardais Jade, un immense sourire sur le visage, pleurant en même temps, disons que la pression de plusieurs années retombait enfin et puis... perdre un être cher était terrible, alors j'étais un peu mélangée dans mes sentiments sachant que maintenant il était de nouveau avec nous.

    Regardant Jade puis m'approchant pour lui faire un petit bisou sur la joue, je souris un peu plus faiblement. Je ne pouvais pas tenir plus longtemps.


    « Désolée Jade. Je te laisse t'occuper du reste...Je reviens plus tard... », lui dis-je avant de presque courir pour prendre la fuite. Je n'en pouvais plus et nous ne pouvions risquer d'avoir deux vampires assoiffés et enclin à la folie. Je descendais alors les escaliers qui menaient à l'étage et sortis du manoir de sorte que je puisse reprendre mes esprits. Respirer l'air « pur », un air moins saturé de sang.

    Je pris alors de nombreuses bloods tablets. Eh oui, ça m'aidait un peu.

    Je marchais plus tranquillement à présent, souriant tout en pleurant également, nous avions réussit et j'avais encore du mal à le croire...

    Me baladant aux alentours du manoir des Kurans j'allais réfléchir à tout cela, réfléchir, me vider la tête, me poser dans un coin et attendre. Oui. J'étais si...fatiguée...


    HRP:
     


- - - - - - - ◇ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Présentation ♦️ Relations ♦️ Journal ♦️ Fan Club
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]   Lun 7 Avr - 12:02

Elle avait une confiance aveugle envers lui... Comme autrefois, rien n'avait changé. Elle l'avait toujours traité comme un enfant, le réprimandant lorsqu'il agissait mal et voilà que désormais s'était, elle l'enfant. Qu'elle ironie du sort. Voilà qu'ils vont enfin pouvoir se retrouver après des siècles de fuite. Elle se sacrifie, le laissant seul face au monde et au désespoir... Comment avait-il pu lui pardonner ? ... Et voilà qu'il renaît après s'être laissé mourir, mais elle n'est toujours pas là. Elle l'avait définitivement abandonné, il devait lutter seul, avec juste sa mémoire pour se rappeler de sa belle... Et lorsqu'il décide de la rejoindre voilà qu'à son tour, elle se réincarne. Il pensait la rejoindre pour toujours, mais non... La mort n'est qu'un triste chemin lugubre et sans fin. Elle l'attend alors que lui pensait que le combat était fini. Non !!! Il doit revoir ses plans, il doit redevenir celui qu'il a toujours été. Réveille-toi Kaname, ce cauchemar n'est pas fini. Transformons-le en doux rêve de paix... Réveille-toi Kaname... Renaît de tes cendres tel un phœnix. Le monde à encore besoin de toi, besoin d'un roi... Réveille-toi Kaname, ils t'attendent tous. Ils t'espèrent sans fin, honore leur désire... Oui, le phœnix lui correspond à la perfection. Un oiseau si vénérer protégeant ce qu'il a de plus cher. Sa pierre précieuse...

Le cœur de Jade battait à vive allure, elle ferma les yeux, l'écoutant parler en elle... Cette voix, elle en avait tant rêver, elle l'avait tellement désirée... Mais il n'était pas encore leur de se jeter dans ses bras, de le sentir la serrer si fort... Sentir son odeur et réchauffer son corps si froid... Chaque nuit depuis ces cinq longues années, elle avait rêvé de lui. Un prince charmant ? ... Honnêtement, les premiers temps, il s'agissait plutôt d'un monstre ensanglanté que d'un roi majestueux. Elle en avait eu peur, il l'avait tant effrayer autrefois... Puis en grandissant, la bête assoiffée est devenue tendre... Son visage s'était éclairci, elle avait pu au fur et à mesure distinguer sa silhouette et le reconnaître. Son père... Son amant... Il avait au final veiller sur elle chaque nuit depuis sa naissance, même si parfois cela était maladroit. Il avait toujours été là... Et désormais, il est temps que le sang pur reprenne possession de son corps. Son esprit doit quitter le corps de son aimée. Elle se laissa guider...

*Jamais...*

Puis tout s'enchaîna rapidement. Elle savait ce qu'elle faisait, il ne s'agissait désormais que de simples formalités. Le cœur retrouva sa place et Jade ne tarda pas à agir, soignant l'immense plaie. Cela lui demandait pas mal d'effort et d'énergie, mais le corps de Kaname réagissait plutôt bien, on ne pouvait pas en attendre moins venant d'un sang pur... Enfin... Il retrouva une apparence normale, mais un doute subsistait... Allait-il retrouver tout de suite ses esprits ? N'allait-il pas confondre les époques ? Peut-être ne retrouverait-il pas sa raison. Dans ce cas Himeji et Jade peuvent être en danger... Comment en être sûr ? Comment savoir à l'avance ? Elle le regarda se réveiller, s'était assez terrifiant... Jade était un peu divisé entre l'angoisse (telle l'enfant qu'elle est encore) et la jovialité (il s'agit de son âme sœur). Elle se recula, le laissant respirer et essayer de comprendre ce qu'il venait de se passer... À ce moment Kaname ressemblait d'avantage au monstre assoiffé de ses rêves qu'au prince charmant. Elle se mit devant Hime, par simple réflexe de protection. Puis le laissa filer en soupirant. Décidément, il s'agissait bien de lui. Elle regarda ensuite sa tendre amie... La pauvre... Jade lui en avait tellement demandé... Évidemment, elle la laissa partir.

- Prend soin de toi...

Tout était redevenu calme et Jade était désormais seule dans cette pièce sanguinolente. Elle soupira à nouveau et ouvra grand la fenêtre histoire que l'odeur se dissipe plus rapidement. Même elle en avait la nausée, s'était écoeurant. Elle saisit ensuite rapidement le sac remplit de sang et se dirigea vers l'enfant capricieux. Non mais c'est quoi cette réaction de partir comme ça ? Elle le retrouva et lui jeta le sac dessus assez violemment, lui démontrant son mécontentement. Comme si elle ne l'avait pas vu en pire état.

- Dépêche-toi de boire ça. Ton orgueil garde le enfoui, la prochaine fois je serais bien moins indulgente.

On aurait cru une scène d'autrefois, Jade réprimandant Kaname d'un ton plutôt sec. Il ne pouvait pas se tromper il s'agissait bien d'Elle. Et il savait que ses désirs étaient des ordres. Pas d'autres choix que de boire les litres de sang contenu dans le fameux sac.
Revenir en haut Aller en bas
Kaname Kuran
Sang Pur
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 27
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]   Mer 7 Mai - 14:15

Spoiler:
 

Adossé à un mur, je voyais défiler des images devant mes yeux, des images qui remontaient en moi des tonnes d’émotions fortes pompées par ce nouvel organe qui était maintenant ma nouvelle source de vie; il battait si vite que j’avais l’impression que tous les efforts de ces demoiselles allaient se réduire à néant en un claquement de doigt... mais il tenait.

Je n’étais plus certain de rien. Tout ce confondait dans ma tête. Des images de Yuuki, de  l’Académie, de Shizuka, de Rido et de mes plans de l’époque se  succédaient à celles de  Haruka et de Juuri durant mon « enfance » avec celles des paysans et de cette Femme des temps lointains à une vitesse si effarante que j’en avais mal au cœur.
Je vivais, mais on dirait que ma tête n’était pas encore prête à revoir tous ces souvenirs stocké dans cette si petite tête.

Je déposai les mains sur mes tempes essayant de reprendre assez de vivacité pour me sauver plus loin que ce lieu empestant l’odeur du sang, l’odeur des souvenirs. Je devais fuir… je n’étais pas prêt à revoir des gens, encore moins cette personne… cette enfant qui avait SON odeur. Je n’étais pas présentable : j’étais trop vulnéarable. Mais… était-ce vraiment… Elle… était-ce cette Femme? Et pourquoi cette femme était-t-elle si important à mes souvenirs... déjà? J’étais confus, assoiffé…


Jade:
 

Je relevai la tête dès qu’elle entra dans la pièce. Son odeur était délectable… j’avais envie de la dévorer tout rond. Je la voyais vaciller devant mes yeux, je ne voyais pas parfaitement ses formes, plongé dans mes délires, mais je savais que c’était Elle. Sa voix et ses manières me le confirmaient, d’ailleurs. Mais… je n’avais rien à faire de ces poches de sang. Ce que je voulais, c’est Elle. Je confondais réalité et rêve… c’était peut-être ça la mort? Ça ne pouvait pas être réellement Elle. Mon esprit, d'habitude si vif, se contredisait lui-même... Je me levai sur mes jambes chétives d’un corps qui avait trop souffert et je tanguai vers Elle. Je finis par m’attrapai à son épaule et souffler à son oreille :

-J’ai toujours été têtu et tu le sais…

Ce changement d’attitude devait être effarant pour cette femme, mais ce n’était pas pire que pour moi… pourquoi avais-je l’impression que c’était elle? Ce n’était qu’un pauvre enfant… Hum, enfin, un pauvre enfin qui venait de créer un cœur, mais dans ma démence passagère dû à la résurrection (j'imagine), je confondais tout. Je léchai son cou, continuant à minauder :

-Je dois savoir si c’est vraiment toi… Tu as, comment dire…

Je soufflais difficilement, mon cœur voulait du sang.

-… son odeur, ses manières, tout d’Elle, mais tu n’as pas son apparence je dois… je dois donc m’assurer que tu as… sa saveur.

Je lui léchai le cou une autre fois avant de la prendre par les poignets et, de ma force de sang-pur, même affaibli, je réussis à la plaquer au mur. Bon, ma tête balotait maintenant sur son épaule, on voyait que je n’avais pas toute ma tenue d’antan, mais lentement mon cœur s’habituait à sa nouvelle condition. C’est alors que je mordis son petit cou rose d’enfant et me mit à boire. Quel goût succulent, quel arôme… c’était si excitant. Il m’en fallait plus… plus. Je buvais, je n’étais plus arrêtable… Je voyais défiler dans ma tête, à cet instant de pures extases, des images de nous deux, de notre passé, de nos promesses : de notre rencontre à sa mort; et je voyais... je la voyais avec Yuuki et Zero... dans ce corps d'enfant, à la vitesse de l’éclair. C'était donc son âme dans un autre corps? Mais qui était-elle pour Yuuki... pour ce... Zero?

Enfin, on m’aurait crû devenu fou allier et dangereux jusqu’à temps que je tombe sur le dos, repoussé par je ne sais quelle force. En même temps que je me fis repousser, de grands booms se faisaient dans ma poitrine et me faisaient souffrir. Je soufflais toujours rudement, mais je ne hurlai pas sous la douleur... Ce sang… ce sang était trop puissant pour être pompé tout de suite par ce cœur naissant fut ma première théorie, mais plus je reprenais mes esprits, plus je réalisais que c’était un effet de rejet, de protection : ce cœur voulait protéger sa créatrice. Après quelques minutes de convulsions au sol, je finis par me rasseoir et, silencieux, j’attrapai d’une main hâtive un des sacs de sang et en ouvrit un de mes crocs et me mit à boire. C’est bon, j’allais me calmer. J’avais fait assez honte à cette femme… Je murmurai alors :


-C’est bien toi, mais...

Je finis la première poche de sang et me relevai, m'avançant à nouveau d'Elle et j'ajoutai:

-À qui appartiens ce corps... quel est son nom?

Je redoutais cette réponse. Était-ce... l'enfant de Zero et Yuuki comme j'en avais l'impression, mais pourtant... je ne voyais pas Zero dans ses yeux... que Yuuki... elle ressemblait vraiment au Kuran en y pensant.

Vous avez tout compris, mon esprit me revenait lentement... et j'essayais de comprendre au-delà de mes pulsions sanguinaires.

- - - - - - - ◇ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Dernière édition par Kaname Kuran le Ven 13 Juin - 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]   Lun 2 Juin - 16:33

Cette douce mélodie... Tout aller s'arranger... Mais... Qui allait écrire la suite ? Le sang fredonne ce que les lèvres ne peuvent avouer. Jade et Kaname en avaient tous deux conscience mais lequel sera la plus sage ? Jade l'observait sans vraiment le reconnaître. Où était l'homme charismatique et puissant ? Où était le beau brun ténébreux et mélancolique ? Elle ne l'avait jamais vu comme ça. Comment osait-il se présentait à elle de cette façon ? Ha ha la bonne blague. Non, bien sur que non il n'était pas encore de retour. Oui, elle ne l'avait jamais vu ainsi et... Honnêtement elle s'en fou. L'homme de sa vie... Bien sur que nous avons tous nos faiblesses. Elle ne fait pas partie de ces nobles arrogants et plein de malveillances (même si c'est ce qu'elle fait croire à tous pour se protéger de ces vipères). Le voir de retour avec elle, s'était tout ce qui comptait. Lui, il n'y avait eu que lui, depuis toujours, le seul, l'unique. Lui seul avait eu le droit à son amour et ses vertus. Le seul a possédé ses lèvres et son corps. Mais bref ne nous évadons pas vers de sombres pensées. Il y a déjà de bien sombres ondes dans la pièce.

Kaname n'était plus vraiment lui-même. Enfin pour le moment. Un homme mi-vivant mi-fantôme. Jade pouvait parfaitement ressentir ce profond mal être. Il était complètement perdu. Elle le regarda tituber et le rattrapa doucement de peur qu'il ne s'effondre à nouveau. Son discours était perturbant et presque incohérent. Bien évidemment que s'était-elle. Mais nous le savons les vampires se montrent parfois très cruel. Il était assoiffé et son corps ne cessait de quémander, elle le sentait, elle le voyait. Ses yeux rouges vifs étaient effrayants et elle doit l'avouer s'il ne s'agissait pas de Kaname, elle aurait pu avoir peur. Ses léchouilles la faisait frissonner mais il ne devait pas faire ça. Elle n'avait pas assez de forces pour tenir. Il lui fallait trop de sang. Mais le voir aussi violent envers elle l'a surpris un peu. Elle était dos au mur et face à lui. La fatalité... Elle ne put échapper à sa morsure, trop faible et trop épuisée.

- Kaname... Kaname...

Sa voix murmurait doucement, les souvenirs défilant... La jeune femme ferma ses yeux, sentant son souffle ralentir. Elle voulait le repousser, le dire d'arrêter mais au fur et à mesure qu'il buvait il gagnait en force et elle, elle s'affaiblissait. Heureusement, bien heureusement que sa création réagit à sa place. Kaname fut rejeté juste attend et Jade glissa le long du mure, jusqu'au sol, à bout de force. Elle resta assise repliant ses jambes contre elle. Tout tourne autour d'elle et les convulsions de Kaname semblaient si lointaines. Jade ne réagit pas, se concentrant sur elle-même et son pouvoir de cicatrisation. Elle devait reproduire du sang elle aussi et au final, celui qu'elle avait amené aller lui servir également. Elle en bue quelques-unes, histoire de laisser le reste à son roi, mais de quoi retrouver ses forces. Hime n'est plus là. Elle a bien fait de partir. Jade toussa un peu, sa peau pâle reprenant un peu de couleurs et posa son regard sur lui. Il n'avait jamais agi ainsi envers elle auparavant. Que le passé semble loin... Elle était plongée dans ses pensées, l'avenir paraissait incertain... Enfin, le sang pur reprit la parole et la belle brune put se rendre compte qu'il avait aussi retrouvé ses esprits. Il n'était pas encore complètement de retour, mais tout revenait petit à petit et le puzzle semblait se dessiner à nouveau en emboîtant les bonnes pièces.

- Je suis ta fille. Yuuki était enceinte de moi quand tu t'es sacrifié pour me rejoindre. Je n'étais déjà plus dans l'autre monde. Je suis une Kuran, mais je suis aussi moi. La réincarnation était la seule solution et j'ai repris mon nom d'autrefois.

Jade avait pu influencer Yuuki pour choisir son prénom. Elle s'était dit qu'ainsi cela serait moins perturbant pour elle mais aussi pour Kaname. Après tout lui aussi porte le même nom qu'autrefois.
Revenir en haut Aller en bas
Kaname Kuran
Sang Pur
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 27
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]   Ven 13 Juin - 15:01

Pulsion. Je n’étais que pulsion. D’entendre cette demoiselle murmurer mon nom me faisait frémir, mais je ne pouvais m’arrêter, je voulais la goûter, je voulais savoir. C’était bien elle, son goût, son odeur… mais je fus forcer d’arrêter : mon nouveau cœur battait la chamade, brûlait… ne voulait pas que je la vide de son sang. Je fus donc obligé de vider les poches de sang qu’elle m’avait amené et, revenant lentement à moi, je fus forcé d’écouter ces remontrances silencieuses...

J’avais honte, très honte. elles auraient dû me laisser dans les limbes… Je n’étais pas digne de la revoir. Avec ce corps en loque, cette démarche boiteuse comme un mendiant… aidé par une enfant à me relever, j’étais loin du temps où je gérais mon royaume d’une main de maître, notre royaume. J’avais fait plusieurs erreurs de calculs et voilà où ça m’avait mené… à la déchéance. Elle devrait m’arracher de nouveau le cœur et repartir. Je n’étais plus celui qu’elle espérait.

Pourquoi ne m’avait-elle pas laisser seul à reprendre mes forces avant de la revoir? Cette honte était pire à supporter pour moi que la mort…


Jade:
 

La fille de Yuuki? Oui… c’est bien ce que j’avais vu dans les images saccadées que j’avais vu de cette fille… elle était sa fille à elle et… à Zero et avait grandi sous l’œil protecteur de ce Kaien. Ce genre de nouvelle me levait le cœur… donc, mon aimée du passé était née d’une telle union? Je ne pouvais le croire, non, il devait y avoir une erreur dans mes calculs.

Et il y en avait une, mais encore confus, je ne pouvais la cerner… Il fallait me ressaisir. Il fallait que je le fasse pour moi. De mes yeux qui s’éclaircissaient lentement à cause du sang ingurgité, laissant Jade la possibilité de se perdre dans leur profondeur, je réussis à me relever, enlevant la poussière sur mes vêtements…

Je regardai ensuite toute la casse que je venais de faire subir à mon Manoir aussi en loque que mon corps… Je passai alors ma main dans mes cheveux avant de me remettre un genou en terre et, gardant la tête la plus haute que je le pouvais, je dis d’une voix qui tentait de reprendre son assurance :


-Je ne me pardonnerai jamais de ne pas t’avoir reconnue immédiatement. Je ne me pardonnerai jamais de t’avoir faite du mal. Mais… je saurai me reprendre, je te le jure, mon ange. Peu importe que ça me prenne l’éternité à venir ou non pour te remercier et me faire pardonner, je ferai tout pour être le prince que tu as espéré pendant toutes ces années… et je te ferai vite oublier ma lamentable chute et mon absence trop longue…

Je fis alors un baisemain à cette Jade. C’était assez les airs pathétiques, il fallait que je reprenne le dessus sur mes pulsions… Et cette odeur, elle était si douce, cette sensation qui faisait battre mon cœur nouveau était si chaude… c’était bien elle, il n’y avait pas de doute. La force et la douceur dans un aussi petit corps… ma pierre précieuse… ma Jade.

Toutefois, je n’avais pas encore toutes les pièces du puzzle, je ne comprenais pas encore qu’elle était en fait… ma fille unique.


*Me pardonneras-tu un jour de cet instant… de faiblesse?*

Je me relevai, regardant de nouveau Jade, puis je lui demandai d’une voix plus sombre :

-Regrettes-tu d’avoir forgé ce cœur? T’ai-je déçue?

Je posais la question, mais en fait… je le savais déjà que je l’avais profondément déçu, je le sentais dans ce nouveau cœur qui se pinçait dans ma poitrine au fur et à mesure que la demoiselle désespérait de me voir aussi… faible et déshonorable.

- - - - - - - ◇ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est l'heure du réveillage...ou pas ♪ [PV Jade & Kaname Kuran]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara
» Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight Destiny :: La ville et ses alentours :: Les habitations :: Manoir Kuran-
Sauter vers: