Et non, Vampire Knight ce n'est pas fini, enfin pas pour nous tout du moins. Venez nous rejoindre et continuer l'aventure!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Temple des Voies Perdues. (Himeji Lin & Aiorog Silvaticus)

Aller en bas 
AuteurMessage
Aiorog Silvaticus
Aristocrate
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 24
Localisation : Dans son Bureau de Verre

MessageSujet: Le Temple des Voies Perdues. (Himeji Lin & Aiorog Silvaticus)   Ven 23 Mai - 13:08

Le Temple des Voies Perdues.


Himeji Lin & Aiorog Silvaticus





"Aujourd'hui, on va aider des gens !! Du moins des élèves, mais je pense que c'est des gens... T'es d'accord avec moi Mr Diplomatie ?"
Aiorog Silvaticus se trouve dans son bureau de conseiller d'orientation et depuis près d'une demi-heure a une discussion à sens unique avec sa peluche Mr Diplomatie. Le tigre blanc en tissus est posé sur le bureau du jeune homme et celui-ci, euphorique court dans tout son bureau comme pour attraper un courant d'air. Une fois sa lubie passée, il sort son paquet de cigarette du tiroir de son bureau et en allume une.
Le bureau d'Aiorog se trouve dans le parc de l'Académie Cross, c'est une grande salle entourée de baies vitrées, à chaque coin de pièce, on peut observer de grandes armoires à vitrines. Dans une beaucoup de livre, dans une autre des confiseries, dans une autre des objets aléatoires et dans la dernière de petite boîtes. Au milieux de la pièce, il y a un bureau avec deux fauteuils, un de chaque côté. Enfin au sol, aucun carrelage ni parquet mais de l'herbe agrémentée de fleurs.
Ce qui est drôle dans ce bureau, hormis l'agencement et l'apparence, c'est son propriétaire, un grand roux qui passe ses journées à faire des choses étranges lors qu’aucun élèves ne souhaitent le voir. Et oui, parler avec une peluche est une des moindres, il peut aussi être surpris à peindre les carreaux pour s'adresser aux passants du parc, avec des messages tel que: Ne mangez pas de carottes ! Avez vous vu le principal, si oui, ce n'est pas grave.
Les élèves ne semblent pas se formaliser de ce comportement, malgré les apparences, Aiorog est bon dans ce qu'il fait, aider les autres est tout à fait naturel pour lui et tellement intuitif.

"Je sens que quelqu'un va venir nous voir mon Mr Diplomatie, du moins me voir. Et je ne dis pas ça à cause du message du secrétariat."
Après avoir proféré son mensonge infantile, Aiorog Silvaticus se dirige vers l'armoire dans laquelle on peut voir les confiseries, il en retire un sachet et le pose sur son bureau, puis il s'oriente vers la vitrine aux boîtes pour en récupérer une et la poser à côté du paquet de bonbon.
Enfin, il part s'asseoir dans son fauteuil et tente d'imaginer l'élève qui s’apprête à venir le voir. D'entrée de jeu, étant la nuit, il comprend que cela risque d'être un élève de la Night Class, cette pensée le rassure un peu, car ceci sont plus habitué à sa bizarrerie comparé à ceux de la Day Class.
Trop perdu dans ses pensées, Aiorog ne se rend pas compte que quelqu'un approche de son bureau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himeji Lin
Aristocrate
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 24
Localisation : Là où on m'attend le moins

MessageSujet: Re: Le Temple des Voies Perdues. (Himeji Lin & Aiorog Silvaticus)   Dim 25 Mai - 10:50

    Le Conseiller d'Orientation : personne qui est censée vous aider pour vos perspectives d'avenir. On dit bien « censée », parce que personnellement je n'y croyais pas spécialement. Alors pourquoi est-ce que je suis ici ? Peut-être parce que justement je suis perdue et sans la moindre idée de perspective d'avenir. Bon après voilà je squattais différentes maison, le plus souvent je naviguais entre celle de mon grand-frère et l'Académie où j'avais pu garder ma chambre au dortoir de la Night Class pour passer du temps avec Jade-chan. Est-ce que je fraudais ? Absolument pas ! J'avais eu l'autorisation du directeur qui n'avais pas l'air de se moquer de moi. Sauf que je ne savais pas quoi faire, ou aller. Aider Tonton et Jade dans leurs plans était sympa et je m'amusais tout de même bien, mais j'avais le sentiment qu'il fallait que je me trouve un but et...le conseiller d'orientation était normalement là pour ça...non ?

    Cela faisait plusieurs jours que j'y pensais, et finalement j'étais là, essayant de chercher son bureau, tout d'abord à l'intérieur du bâtiment comme tous les professeurs barbants puis finalement je me retrouvais dans le parc grâce à une gentille petite sang pur. Je l'adorais, elle était gentille, douce, bien que ressemblant vraiment à son papa. Trop dans les ténèbres. Le problème était que pour aider les autres il fallait être bien soi-même, soit pas une possibilité actuellement.

    Je soupirais, faisant le tour de mes vêtements, me demandant si j'étais présentable. J'étais vêtue d'une robe mi-longue en tulle, une tulle violette foncée, j'avais également orné mes cheveux de rubans et de paillettes parce que ça m'aidais à me sentir mieux. C'était la seule façon que j'avais trouvé pour garder le sourire en ce moment. Bon, ça et mes deux peluches dont j'avais un peu de mal à me détacher en ce moment : Mya et Myo, mes deux plus précieuses peluches du monde.

    Une dans chaque bras et ma détermination traînant derrière moi, je m'approchais de ce qui ne ressemblait absolument pas à un bureau.
    J'entrais alors dans ce qui à mon sens ressemblait à une sorte de véranda, enfin ça me faisait penser à ça vu la quantité de meubles vitrés et de vitres normale également.

    Je toquais à la vitre, à une vitre pour signaler ma présence, et me retrouva devant un vampire, un qui avait des cheveux en bataille, un air complètement ailleurs. Mais ce que je remarquais surtout était la peluche se trouvant sur le bureau du fameux conseiller. Je m'approchais un peu, doucement, remarquant également des sucreries. Je trouvais ça bizarre tout de même, une peluche, des sucreries, il savait que je venais c'est pas possible ! Et puis il voulait me soudoyer ou était-ce seulement une coïncidence ? Hmmm...

    Je prenais légèrement mes distance entre le bureau et moi-même, attendant une quelconque réaction, pensant également que j'allais faire de cet endroit mon endroit préféré s'il se trouvait que ce monsieur était gentil. J'allais le surnommer, hmmmm...hmmm...pour le moment disons « Monsieur Trompeur », on verrait si ça lui irait comme un gant ou pas du tout !


    « Bonsoir, je suis Himeji et...et je suis perdue et j'ai rendez-vous...vous voulez bien m'aider ? », soit comment amorcer une conversation que j’espérais, serait intéressante, voire amusante...
    Je serrais doucement mes deux amies, leur jetant un regard qui voulait dire « ou moindre geste suspect, on s'en va et on prend la peluche sur le bureau avec nous pour la sauver ! ».
    Quoi ?! Je pouvais décidément pas laisser une peluche entre les mains de quelqu'un de méchant, donc, s'il était méchant j'embarquerai la peluche tout mimie et certainement toute douce...enfin, de visuel elle le semblait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiorog Silvaticus
Aristocrate
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 24
Localisation : Dans son Bureau de Verre

MessageSujet: Re: Le Temple des Voies Perdues. (Himeji Lin & Aiorog Silvaticus)   Lun 26 Mai - 21:08

Le Temple des Voies Perdues.


Himeji Lin & Aiorog Silvaticus





Se contenir, se contenir, voilà la seule pensée de Aiorog Silvaticus. En effet, le jeune homme se retrouve en face d'une élève, sachant que la première impression il tente de garder une certaine prestance. Malheureusement, ce n'est pas son point effort, le conseiller d'orientation attrape le paquet de bonbon sur le bureau et le tend à la fille tout juste arrivée: "Tu en veux ?"
N'attendant même pas la réponse, il ouvre le sachet et attrape une grosse poignée d'ourson multicolore et l'engloutit.
Cette acte de gloutonnerie fait, le bancal jeune homme se tourne vers Mr Diplomatie et lui dit: "Tu sais, tu devrais pas faire cette air, c'est pas de vrai ourson..." Puis lui fait un grand câlin.
Au moment où il repose la peluche, il se souvient qu'une autre personne est présente dans la pièce, il prend alors une profonde inspiration et se tourne vers Himeji: "Désolé, j'ai failli t'oublier, je suis Aiorog Silvaticus, le conseiller d'orientation. Il faut dire que je  me laisse distraire pour un rien. En tout cas, sache que je suis prêt à t'aider, et j'avais justement préparé quelque chose pour toi."
Délaissant à nouveau la jeune fille, Aiorog retourne prés de son bureau afin de récupérer la boîte qu'il a au préalable sortie de la vitrine, il l'ouvre et en sort une boîte à musique. Cette dernière est blanche avec des dorures, elle a la forme d'une étoile et semble plutôt ancienne.

Expliquer, expliquer, et oui Aiorog Silvaticus comprend que sortir ce genre d'objet en pareil moment ne semble pas très logique. Il prend donc à nouveau une profonde inspiration, réfléchit à la manière la plus simple de s'exprimer et dit: "Ceci est la boîte à musique de mon arrière grand-mère, tu sembles quelqu'un de pas mal angoissé et je pense que tu pourrais l'utiliser lorsque tu te sens trop stressé..."
Sentant que ses mots ne suffisent pas vraiment à se faire comprendre, il ouvre la boîte et laisse découvrir à Himeji le carrousel qu'elle renferme, il actionne la manivelle. La mélodie se révèle alors, elle s'avoisine à un murmure de violon mêlé à la constance d'un piano. Pour Aiorog, cette bluette est comme une ode au courage, comme-ci quelqu'un le presser à avancer, à ne pas se laisser submerger par les ténèbres. Ému pas la beauté de l'instant musical, les larmes commencent à brouiller le regard du jeune homme, les souvenirs affluent.
Ce n'est pas courant un conseiller d'orientation pleurant devant l'élève non ? Pourtant c'est le cas, Aiorog est quelqu'un de sensible fuyant sa sensibilité, malheureusement on ne peut pas nier sa nature profonde.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himeji Lin
Aristocrate
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 24
Localisation : Là où on m'attend le moins

MessageSujet: Re: Le Temple des Voies Perdues. (Himeji Lin & Aiorog Silvaticus)   Jeu 29 Mai - 15:13

    J'avais envie de...envie de...rien, oui, en ce moment je n'avais pas envie. Chose rare dans mon cas, j'avais toujours envie de m'amuser, de remonter le moral à tout le monde mais là l'heure était plus grave que la dernière fois. Il y a maintenant cinq ans et demi que j'avais quitté cet état que j'avais toujours essayé de combattre. Je m'étais sortie des ténèbres, difficilement mais cela avait été possible même si une partie de mon univers s'effondrait.
    Sauf que cette fois-ci IL ne serait plus là, IL ne me soutiendra plus avec ses embrassades, ses sourires, ses paroles. IL était partit et il ne reviendrait plus. Me laissant une fois de plus perdue et envahie par les ténèbres étouffantes.

    Je détestais de me savoir ainsi et pourtant je ne pouvais rien y faire, juste attendre car « le temps guérit les blessures ». Eh bien, s'il pouvait s'occuper des miennes et le plus rapidement possible ça serait bien, parce que là...je n'arrive même pas à me supporter moi-même. Je ne sais même pas ce que je veux !

    Je regardais le conseiller d'orientation qui semblait être en grande conversation avec la peluche que j'avais prévu de sauver si la confrontation se finissait mal. Il lui parlait comme je parlais à Mya et Myo, preuve que je n'étais pas la seule à le faire. J'avais envie de sourire, mais je ne le fis pas. Après tout, il venait de commettre un génocide de nounours en bonbons juste devant son ourson. A sa place, moi non plus je ne lui parlerai plus et lui ferai les gros yeux.

    M'enfin, celui qui avait faillit m'oublier se présenta enfin : Aiorog Silvaticus. Aiorog Silvaticus, me répétais-je alors plusieurs fois, puis décida que c'était bien trop compliqué pour moi et le baptisa : Goroia, l'assassin des peluches sucrées ! Quoi ? J'avais du mal à prononcer son vrai nom alors j'avais juste trouvé une alternative, et je n'avais pas envie de dire « eh toi là ! Non pas toi, toi ! », vous voyez le genre ?!

    Goro-kun alla chercher quelque chose dans ses affaires, pendant que je m'avançais un petit peu dans la pièce, me rapprochant de la peluche, la regardant et la trouvant assez mignonne. Puis je regardais son propriétaire qui sorti une boite, blanche avec des dorures, une boite à musique selon ses dires, elle était...magnifique, très très jolie, elle me plaisait beaucoup, néanmoins je ne comprenais pas. Je ne voyais pas ce que tout cela avait à voir avec mon rendez-vous et le fait que j'étais perdue.

    Il ouvrit la boite et laissa la musique s'enclencher. J'aimais la musique, le violon, le piano, j'aimais ces instruments, ils aident effectivement à apaiser les cœurs. J'avais le cœur serré, comme si la mélodie racontait une histoire, une histoire comme la mienne peut-être ? Je ne sais pas, mais je n'étais pas la seule à être émue apparemment. Goro-kun semblait ému aux larmes. Je déposais alors doucement Mya et Myo de chaque côté du troisième ourson puis sortit un mouchoir en tissu d'une de mes poches.

    Je tendis doucement le mouchoir à Goro-kun, parce que je ne pouvais pas m'en empêcher. Même je suis pas bien en ce moment, si quelqu'un a besoin, cette personne passera toujours en priorité c'est ainsi.


    « Ça va aller Goro-kun ? », lui dis-je un peu inquiète et en penchant la tête sur le côté, laissant tomber quelques unes de mes paillettes colorées. Je réfléchis un peu et pensa alors que c'était dans ces moments là qu'on avait besoin d'un bon gros câlin. Je le regardais puis fini par l'étreindre. Est-ce que c'était bizarre ? Si cela avait été quelqu'un d'autre que moi ? Sans aucun doute, mais là c'était de moi qu'il s'agissait et je voulais voir les gens heureux.

    « Je peux faire quelque chose ? », lui demandais-je alors que le rendez-vous prenait une tournure inattendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiorog Silvaticus
Aristocrate
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 24
Localisation : Dans son Bureau de Verre

MessageSujet: Re: Le Temple des Voies Perdues. (Himeji Lin & Aiorog Silvaticus)   Dim 1 Juin - 16:25

Le Temple des Voies Perdues.


Himeji Lin & Aiorog Silvaticus





Les souvenirs, ces petits confettis de temps, ils s'agitent en Aiorog Silvaticus comme si la mélodie leurs insuffle la vie. Ce n'est pas simple pour le conseiller d'orientation de les dresser, il y en a tellement, ils sont si important pour lui, pourtant il se doit de reprendre le dessus.
En effet, la jeune fille en face de lui ne semble pas comprendre ce qu'il se passe, c'est ainsi qu'elle lui demande si tout va bien, malheureusement sa voix n'attire en aucun cas Aiorog hors de sa rêverie. Si c'était le cas, notre jeune ami aurait été offusqué par la façon dont Himeji Lin l'interpelle. Rien ne semble pouvoir guérir cette tristesse, cette dernière parait bien avoir gagné cette guerre.
Dans le cas où Mr Diplomatie possèderai la parole, il pourrait sans aucune difficulté aider son ami, mais ce n'est pas le cas... Et alors quelque chose de similaire se passe, la jeune Himeji Lin ayant sans doute perçu l'état du conseiller d'orientation l'étreint. Ce contact rassurant dont le jeune homme n'a pas coutume le ramène immédiatement à la réalité.
Il prend alors la parole en se détachant de l'élève: "Je suis vraiment désolé, je me suis un peu égaré, ce n'est pas très professionnel et j'espère ne pas t'avoir fait une mauvaise impression. Mr Diplomatie risque de me gronder après."
Ces mots dit il prend une profonde inspiration et retourne s'asseoir à son bureau, d'un geste de la main invite la jeune fille à faire de même.
Après un moment de réflexion, il prend à nouveau la parole: "Tu sais des fois, il faut savoir lâcher prise, du moins pas comme moi à l'instant bien sûr mais un peu quand même. Et le mieux, c'est de s'ouvrir aux autres, leurs parler de toi, de ce que tu veux faire, de ce dont tu as peur. On peut même jouer à un jeu, chacun son tour une question à l'autre, la réponse doit être honnête. Évidement je te laisse commencer."
Il sourit alors et tente de se rassurer intérieurement quant à la méthode qu'il a décidé d'employer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himeji Lin
Aristocrate
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 15/02/2014
Age : 24
Localisation : Là où on m'attend le moins

MessageSujet: Re: Le Temple des Voies Perdues. (Himeji Lin & Aiorog Silvaticus)   Lun 14 Juil - 8:33

    Mon cœur était blessé, perdu, mais je n'avais pas envie de me laisser abattre par cette nouvelle tourmente. IL ne l'aurait sans doute pas souhaité. Malgré tout, je me sentais vide, je ne savais pas ce que je voulais faire à présent et je n'étais pas spécialement d'attaque pour aider les autres comme j'avais prit l'habitude de faire. Je voulais que tout le monde sourit, trouve le bonheur et se sente de nouveau libre, libre d'aimer, libre d'être heureux, tout simplement. Souvent à l'Académie, les gens en règle générale étaient bien trop ternes, éteints, ils tiraient une tête de six pieds de longs comme s'ils étaient en perpétuels deuil. Le deuil de leur vie ? De leur jeunesse ? Je ne sais pas mais une chose était sûre, ils ne profitaient pas de la vie comme ils le devraient.

    Un voile était tombé depuis quelques temps, trois « camps » s'étaient formés et tout le monde se méfiait de tout le monde, il suffisait d'un petit rien pour qu'une guerre inter-espèces et métier pour le coup soit lancée. Une croisade vaine qui ne conduira qu'à la peine.

    Et ça, cette tristesse, je ne la souhaite pas, ni pour moi ni pour personne, pas même pour l'adulte que je suis allée trouvée et qui semblait être un vampire charmant quoi qu'un peu troublant et perturbant. Ça devait être l'effet « peluche » qui me faisais dire ça. Goro-kun s'excusa pour son interlude surprenante me disant que Mr Diplomatie allait sans doute le gronder pour sa scène. Oui, je l'imaginais bien se faire gronder, parce que si nos meilleurs amis sont les peluches ça ne veut pas dire qu'elles ne nous enguirlande pas lorsqu'il le faut. D'ailleurs Myo et Mya avaient beau être tout le soutien dont on peut rêver, elles pouvaient aussi vous casser tous vos espoir pour que vous reveniez à la réalité !

    Bref. Il semblait aller mieux et m'invita à reprendre ma place en face de lui. Ce que je fis tranquillement, puis au bout un moment de réflexion semblait-il, il reprit la parole...


    "Tu sais des fois, il faut savoir lâcher prise, du moins pas comme moi à l'instant bien sûr mais un peu quand même. Et le mieux, c'est de s'ouvrir aux autres, leur parler de toi, de ce que tu veux faire, de ce dont tu as peur. On peut même jouer à un jeu, chacun son tour une question à l'autre, la réponse doit être honnête. Évidement je te laisse commencer."

    Je le regardais, me demandant s'il blaguait ou non, mais il semblait très sérieux. Une discussion qui allait nous en apprendre chacun l'un sur l'autre, mais j'avais un peu peur de ces questions à lui... On pouvait commencer par n'importe quoi ? D'accord...

    « Hmmmm...hmmm...Je vais poser plusieurs questions, et tu pourras me poser le même nombre alors...Pourquoi avoir choisi de venir à l'Académie ? Comment Mr Diplomatie et toi vous êtes rencontrés ? Et...Quel est ton animal préféré ? », lui demandais-je alors. Des questions avec pas forcément de rapport entre elles, mais ça me permettait de mieux cerner le personnage, de mieux le comprendre et de peut-être pouvoir me décider à savoir est-ce qu'il est gentil, méchant ou neutre. Bon d'accord ça pouvait être les trois, mais je n'arrivais pas encore à cerner le trait prédominant de ce vampire. Etait-il lui aussi dans l’aristocratie ? Tant de questions pour une curieuse de la vie. Bref. Avant de lui poser celle-ci je devrais entendre ses réponses et écouter ses questions...

- - - - - - - ◇ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Présentation ♦️ Relations ♦️ Journal ♦️ Fan Club
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Temple des Voies Perdues. (Himeji Lin & Aiorog Silvaticus)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Temple des Voies Perdues. (Himeji Lin & Aiorog Silvaticus)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» Les voies de la damnation - les cendres de Middenheim
» sonnet de felix arvers ( mes heures perdues)
» Liste des prérequis pour les 6 voies
» Les Voies de la Damnation (2) - Les Tours d'Altdorf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight Destiny :: L'Académie Cross :: Les extérieurs :: Le parc :: Bureau du Conseillé d'Orientation-
Sauter vers: