Et non, Vampire Knight ce n'est pas fini, enfin pas pour nous tout du moins. Venez nous rejoindre et continuer l'aventure!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mes petits fragments d'écrits.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hinae Osako
Aristocrate
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 20

MessageSujet: Mes petits fragments d'écrits.   Jeu 3 Juil - 0:04

Il y a des moments, souvent au plus profond de la nuit avec une musique qui me fend le cœur, ou j'ai envie d'écrire. Des petites choses, très librement inspirée des choses que j'aime. Je suis incapable de tenir une fanfiction, même d'écrire plus de deux pages word. Mais c'est pas grave. Je me suis dit que poster mes trucs ici, ça permettrait d'avoir un avis peut-être, étant donné que le seul avis que j'ai jamais eu c'est de Nekuchou, et il est pas objectif mon chou ♥

J'accepte toute critique, vous pouvez me dire que c'est nul à chier, si vous avez aucun argument pour le justifier je m'en fiche. Et si vous avez des arguments c'est justement une critique et c'est le but. Voila ♥

- - - - - - - ◇ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
« Je ne t'ai jamais oubliée non plus.
Même si je ne suis pas la.
J'ai toujours une petite pensée pour toi. »  
Wolfy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hinae Osako
Aristocrate
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: Mes petits fragments d'écrits.   Jeu 3 Juil - 0:08

Le texte dont je suis probablement la plus fière, écrit il y a un an. Hinae et Neku tels qu'ils l'étaient sur le premier forum. L'histoire a vraiment eu lieu dans un rp, j'ai juste améliorer le truc avec les souvenirs qu'ils m'en restait (parce qu'à l'époque je faisait des rps de trois lignes avec 176 fautes d'orthographe). A ma merveilleuse Neku, même si tu me donnes souvent du fil a retordre avec tes rps trop long et que je ne me sens jamais à la hauteur, je t'aime et j'adore rp avec toi, very much. ♥


  • We can be heroes, just for one day.

    Ce soir au bal qui unit une fois par an la Day Class et la Night Class de l’académie Cross, deux êtres dansent au milieu de la salle. Ils ne sont pas particulièrement doués, plutôt franchement maladroits. Ils se mouvaient en désaccord total avec la musique, mais personne ne leur fait remarquer. Parce que la fille à la tête posée sur l’épaule de son camarade et que ses yeux émeraudes sont remplit de larmes. Ce n’est pas l’émotion qui la fait pleurer. Elle s’en fiche bien d’être entrain de danser à ce stupide bal. Tout ce qui compte, c’est que cette danse sera la dernière pour les deux vampires atypiques qui se fuient pour toujours se retrouver. Mais cette fois sera la dernière, et chacun a mis son animosité de côté pour partager cette soirée ensemble.

    Rien ne prédestinait Neku et Hinae à se rencontrer. Ils avaient certes un certain nombre de points communs, mais n’avaient jamais vraiment eu l’occasion de se connaitre. Et puis finalement c’est arrivé, tout naturellement un soir d’hiver dans la cafeteria de l’académie. Hinae pleurait à chaudes larmes pour avoir été –de nouveau une fois- manipulée et blessée par son meilleur ami, Shiki Senri. Elle s’était jeter dans des bras inconnus, ceux de Neku Kaori, comme une parfaite idiote. Ce jeune homme qui cherchait seulement à éviter les cours se retrouva avec une rouquine totalement dévastée à consoler. Ce qu’il fit, gauchement, mais d’une manière tendre et… Attirante. Au fil des rencontres, ils découvrirent que finalement, ils étaient des genres de jumeaux séparé à la naissance. Tout deux des vampires roux, qui éprouvent un franc dégout face au sang et aux blood tablets. Deux vampires que rien n’amusait plus que de sécher les cours et faire le mur. Qui se prenaient pour des hunters à leurs heures perdues, alors qu’ils n’arrivaient même pas à contrôler leur pouvoir. Au fil du temps et grâce à Neku, Hinae parvint peut à peu à oublier Shiki. Plutôt, à le remplacer. Elle éprouvait plus qu’une sincère amitié pour son homologue roux, sans que cela soit vraiment réciproque. Ou alors ça l’était, mais ils étaient trop aveugles pour le remarquer. Neku apportait une certaine joie à la vie de la vampiresse qui avait jusqu’à présent toujours manquer. Et la jeune fille permettait à Neku de s’ouvrir un peu au monde et de repousser ses démons, l’espace d’une soirée. Mais tout cela n’aurait pas pu durer tout une vie. Les deux vampires étaient finalement trop similaires pour se compléter. Et puis Neku allait quitter l’académie dès demain, alors c’est plus sage de ce qui maintenant.

    Et c’est ainsi qu’ils se retrouvent à ce bal, un peu comme tout à commencer. Maladroits, distants, en pleurs. Ils étaient deux idiots aux cheveux roux et aux vêtements noirs qui venaient de s’arrêter sur la piste de danse. Le morceau était fini. Ils avaient dansé sur une chanson, une unique. Somnus, de Yoko Shimomura. La musique aux sons profondément tragique résonnait encore dans la tête et le cœur de chaque personne présente au bal. Le latin que pourtant personne ne comprenait avait emplit la foule d’une vague de tristesse. Mais le prochain morceau commença, joyeux et moderne, alors tout le monde tourna la page afin d’en commencer une nouvelle. Tout le monde mis à part Hinae et Neku. Pour eux, il s’agissait de commencer un nouveau chapitre. Et les débuts sont plus durs que les fins, parce que le début est brutal et soudain, la fin lente et presque toujours, suivie d’un épilogue.

    Hinae se détacha lentement de son camarade, son ami, son confident. Elle plongea et s’abandonna une dernière fois dans ses iris océans, afin de pouvoir lui tourner le dos sans un regard en arrière. Elle sortit de la salle sans vraiment savoir comment, tellement ses yeux lui brouillaient la vue. La réalité la rattrapa quand elle se retrouva dans le jardin, du côté de la roseraie. Elle caressait délicatement les fleurs, ne craignant pas leurs piques acérés. Se rouler dans des ronces ferait probablement moins mal que la poigne de fer qui compressait le cœur de la jeune fille. Elle avait envie de disparaitre, de mourir pour enfin arrêter de souffrir. Elle entendit alors des pas lourd, hésitant derrière elle, puis deux mains encerclées sa taille et un torse se presser désespérément contre son dos. Elle inspira profondément. Les mots ne suffiraient plus pour exprimer tout ce qu’Hinae éprouvait en ce moment. Normalement, c’est elle le boss des sentiments, en théorie, mais la c’était le bordel complet. Essayant de trouver les bons mots pour mettre le plus d’authenticité dans son récit, elle murmura à la lune.

    « Je ne comprends pas pourquoi nous devront nous quitter si soudainement, si tôt. Enfin si, je comprends très bien mais je n’ai pas envie d’y croire. Je ne peux pas imaginer ce que m’a vie donnera sans t’avoir à mes côtés. Je crois que pour ce dernier soir, je peux te le dire. Parce que cela ne changera rien à la situation. Je t’aime, Neku Kaori. Comme une folle. Et si j’étais un vampire doué, j’utiliserais mes pouvoirs afin de te détester. Mais je ne suis pas douée, et surtout, je n’ai pas envie d’oublier que mes yeux étincelaient quand je te voyais et que mon ventre était attaqué par une petite horde de papillon. Je trouve cela débile de dire "j’ai des papillons dans le ventre" mais quand je te vois, je te jure, cette expression devient réelle. Je t’aime, Neku Kaori, mais cela ne change rien. Adieu. »

    Et elle se retourna afin de lui faire face une dernière fois. Elle s’obligea à fixer ses yeux, et embrassa le jeune homme a la fois brutalement et désespérément. Ses cheveux virevoltant et ses talons claquetant dans le silence de la nuit, Neku ne disait rien, mais la jeune fille savait pertinemment que tout ce qu’elle venait de dire, tout ceux le pensaient. C’est donc sans une hésitation que la vampiresse avait embrassé son seul ami. Ce n’était pas un baiser d’adieu, échanger afin de se promettre que l’on fera tout pour se revoir un jour ou l’autre. C’était un premier baiser et seul le destin sait s’il sera suivi d’un autre. En attendant, la cascade de cheveux roux aux yeux émeraude se dirige vers l’académie, vers sa chambre à lit unique, heureuse de pouvoir se retirer enfin. Personne ne verra la vampiresse dans un état de faiblesse, il était inconcevable que lady Hinae Osako pleure en public. C’était un vampire de rang B après tout. Une ratée, mais vampire tout de même.

- - - - - - - ◇ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
« Je ne t'ai jamais oubliée non plus.
Même si je ne suis pas la.
J'ai toujours une petite pensée pour toi. »  
Wolfy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mes petits fragments d'écrits.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sos petits caniches toys doivent etre euthanasiés !!! HELP !
» Les petits santons ;-)
» SOS 125 à 130 petits chiens entassés dans une maison(08)
» Les petits cailloux d'amour
» Mon Aragorn (et quelques petits orques qui passaient par la)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight Destiny :: Hors RPG :: Le flood-
Sauter vers: