Et non, Vampire Knight ce n'est pas fini, enfin pas pour nous tout du moins. Venez nous rejoindre et continuer l'aventure!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une bien longue journée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Singha Menethil

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 20/07/2014
Age : 42
Localisation : Somewhere

MessageSujet: Une bien longue journée...   Ven 26 Sep - 20:51

Un bruit strident le sortie de sa torpeur matinal. Ce réveil difficile, voire même brutal, le fit tomber de son lit avec fracas. Le sol était jonché de déchets en tout genre, citons entre autre : bouteilles, mégots, serviettes, torchons, verres et même peluches XXL d’animaux divers…
Sans même ouvrir ses yeux, toujours larmoyants de la veille et injectés de sang, il tenta de se relever grâces aux armatures de son lit.
Il grommela : « Qu’ai-je donc foutu hier ? »

Pour satisfaire ses envies matinales, il attrapa un cigare sur sa table de nuit, et aussi un verre encore à moitié remplit de whisky.
Le bruit se fit plus pressent, un écho des enfers, requiem de ses complaintes.

« J’arrive, j’arrive ! » Déclara-t-il en attrapant machinalement son pantalon, tout en mâchouillant son cigare, toujours éteint.

« Fais chier » Ajouta-t-il à voix basse, à défaut de pouvoir attraper ses allumettes.

C’est ainsi qu’il dû ouvrir les yeux pour la première fois au cours de ce qu’il s’annonçait une longue journée. Il put ainsi découvrir à loisir l’état de son logement. Lamentable, désespérant, puéril, voilà les mots qui lui vinrent à l’esprit. Il se contenta de hocher la tête, tout en ajustant son nœud papillon, comme si il se sentait obligé d’assumer ses actes, ses « conneries » comme il avait tendance à si bien dire. Il finit tant bien que mal par retrouver ses allumettes sur un tabouret, à son bar personnel, lorsque la sonnerie retentit encore.

Presque trop vif pour son état décrépit, il finit par ouvrir la porte. Il prit quelques secondes pour observer son vis-à-vis, ou plutôt de le dévisager avec autant de dédain qu’il pouvait dégager. Après l’avoir toisé quelques secondes, du haut de ses deux têtes de plus, il fit mine à son collègue de vider son sac.

*Il a intérêt à se dépêcher…* Il se frotta les yeux, et essaya tant bien que mal de se tenir convenablement dans son coin de porte devant son employé.

-« Madame souhaite vous voir dès que possible. »

Tout en recrachant la fumée de son cigare, il demanda :
« Raison ? »

« Aucune, enfin, rien d’important. »

Il inspira profondément, peut-être même un peu trop, la fumée lui attaqua un peu trop les poumons après cette rude soirée, il ajouta en crachotant :
« Dites-lui que j’arrive dans une petite heure. »

Il referma sans aucune autre forme de procès la porte, qui claqua au nez de l’intrus matinal.
Il allait avoir le temps de prendre une douche avant d’aller voir sa protégée, et peut être même, oublié quelque peu sa gueule de bois…
Il se dirigea lentement vers sa salle de bain, et il manqua de tomber sur une peluche d’un tigre taille réel :
« Faut vraiment que j’arrête mes conneries… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Katsuchita
Humain
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 05/03/2014

MessageSujet: Re: Une bien longue journée...   Mer 1 Oct - 19:08

    Une envie de bouger, de sortir, de s'activer, je m'en pouvais plus de rester dans cette chambre, dans cette maison aussi grande soit-elle. J'avais besoin d'air, d'espace, tellement à la fin ça m’obsédais et m'empêchais de dormir. Je jouais. Jouais à la console afin de m'évader, essayer de penser à autre chose en combattant quelques monstres, accomplissant des quêtes pour finalement aller délivrer une idiote de princesse qui se fera re-capturer à la prochaine sortie de ce jeu, la suite. Bref. De quoi occuper mon temps, quoi ? Presque la nuit entière, le temps de retrouver des mécanisme de player et puis de terminer ce jeu. Il était bien, mais c'était autre chose qui m'intéressait. Je voulais sortir, je voulais le faire mais sans mon garde du corps ou plutôt ma nounou, j'allais avoir des soucis et lui également. Et aujourd'hui je n'avais pas envie de le faire courir lui, surtout vu ce qu'il faisait de ses soirées.

    Je l'imaginais dans son capharnaüm, en plein milieu, une bouteille à la main et une clope au bec. Non, vraiment la déchéance même. Heureusement qu'il était utile et plutôt agréable (du moins pas trop chiant) avec moi, sinon...j'aurais déjà tenté de le faire démissionner, de le suicider peut-être aussi ou encore simplement de lui faire avoir un « accident » non mortel. Oui j'étais comme ça. Je faisais ce qui devait être fait et surtout lorsque cela impliquait avoir la paix.

    Tic....tac...tic...tac...temps à la con qui passe spécialement pas vite lorsque vous le voulez. Je hais ces moments là, vous savez, ceux où vous regardez votre montre une première fois puis même pas cinq minutes plus tard, vous recommencez en espérant qu'il soit déjà l'heure. Et bien là, c'était pareil sauf que j'allais perdre patience, j'allais partir. Oui, j'allais sortir, prendre l'air.

    J'étais habillée comme d'habitude comme si je n'avais pas froid, soit pas grand chose pour couvrir ma peau, toute façon je détestais les vêtements trop serrés, trop classiques, alors mes bouts de tissus suffisaient largement. Pieds nus et hop un petit saut à travers la fenêtre, l'herbe humide sous mes pieds, je peux enfin respirer un peu, même si ce n'est pas grand chose, c'est toujours mieux que de rester à l'intérieur. J'avais envie d'aller chercher Singha, de le faire décuver et surtout de l'embarquer dans une nouvelle histoire, oui, oui je voulais aller chercher des noises, aux vampires, aux humains ou aux hunters qu'importait, je voulais me battre un peu.

    Je devais attendre, juste un peu, au moins que le jour se lève et je le ferai quérir et hop on se barre !

    Je m'assis alors dans l'herbe humide, et j'attendais le levé du jour, simplement, regardant la nuit, observant les ombres et regardant les lumières de la ville et celles du ciel. C'était...reposant. Si apaisant que je pourrais presque m'endormir. Ce que je ne fis pas, parce que je n'avais pas envie de fermer les yeux et de me priver de ce spectacle.

    Je vous dis pas la tête le lendemain, un peu des cernes, en mode zombie, mais sinon ça pouvait aller, si on laissait mon caractère de loque affable, tout allait pour le mieux.

    Une fois le commun des mortels debout, je fis quérir mon très cher SinSin par...par quelqu'un je sais pas qui, mais quelqu'un de normalement compétent qui fini par revenir me voir et me dire de l'attendre une heure environ... UNE HEURE ???!!! Ah nan ! Pas d'accord !

    J'enfilais des chaussures, toujours peu vêtue et j'allais chez Sinsin en courant ! Une fois arrivée je toquais fort, tambourinant presque à la porte parce que...j'avais envie de l'embêter... UNE HEURE ! Pas possible...Pas une heure alors que j'attendais depuis au moins sept heures dans mon coin.
    Et puis tant pis, j'entrais dans l'appartement.


    « Singha ! », l'appelais-je alors, un peu impatiente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Singha Menethil

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 20/07/2014
Age : 42
Localisation : Somewhere

MessageSujet: Re: Une bien longue journée...   Mer 1 Oct - 20:00

-"Singha"

Il ouvrit un œil, et essaya tant bien que mal de remettre son esprit en activité. Déjà? Non, ce n'était pas possible... Il ouvrit son second œil, et regarda sa montre à son poignet. 15 minutes... Il avait eu droit à  15 minutes de repos. Il siffla à voix basse :

-"Putain de gamine capricieuse..."

Mais cela n'allait surement pas l'empêcher de faire son travail, et il allait donner, comme à son habitude, toute l'attention que son activité méritée. Il sortit prestement de son bain, encore bien chaud, à son plus grand regret, et enfila un grand peignoir. Il avait tout intérêt à lui ouvrir le plus tôt possible, même ainsi vêtu, même si ses appartements dans un état déplorable, il avait appris de ses expériences passées. Une fois, sa cliente n'avait pas daigné attendre, et c'était baladée en pleine ville sans sa présence, ou celle d'un de ses hommes, créant un grand chaos au sein de la maison Katsuchita, nuisant à la crédibilité de Singha. Bien que cette demoiselle avait le train de vie d'une "Lady", elle n'en avait ni l'accoutrement, ni le titre, et encore moins, cette dose de savoir vivre si chère à Singha. Cela le désespérait,  la jeune génération le désespérait, le monde le désespérait.
Il finit par lui ouvrir, malgré son peignoir, qu'il jugeait plus qu'indigne d'aborder en présence d'une telle demoiselle. Il préférait encore passer outre ses manières si propre à son éducation étrangère, et éviter par la même manière bien des ennuies. Malgré son air de boxeur à la sortie d'un ring, il essaya de se montrer aussi galant et élégant de possible, mimant une révérence, même si il savait que sa cliente n'en avait que faire.

-"Entrez, je vous pris, Mademoiselle."

Il saisit alors un cigare, et l'alluma, avant d'ajouter :

-"Puis je vous servir ou vous offrir quelque chose pour écourter votre attente? Je dois encore me changer, à mon grand dam, comme vous pouvez le constater de vous même."


Il se dirigea alors vers le bar, afin de la laisser entrer dans son "modeste" logement : un petit salon de seulement 100 mètres carrées sans dessus-dessous.

-"Veuillez pardonnez l'état de mon logement, suite à de malheureux concours de circonstances, il est, je le sais, déplorable."

Puis il ajouta, emplit de malice :

-" Mais je sais qu'une demoiselle de votre rang,  ne peut me tenir rigueur de tout cela, n'est ce pas?"

Il avait appuyé volontairement sur le mot "Votre rang" afin de lui rappeler que même si elle était une fille de bonne famille, elle n'était pas une noble, mais une simple fille "bourgeoise", aux manières quelques peu inadapté à la vie en "bonne société".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Katsuchita
Humain
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 05/03/2014

MessageSujet: Re: Une bien longue journée...   Mer 1 Oct - 20:31

    Le travail de représentation de la famille et même celui de modèle était un travail fatiguant où le sourire et les bonne manières sont de rigueur, mais ne vous y méprenez pas, ce ne sont que des masques pour cacher qui on est réellement. Qui je suis. Avec Singha je savais que je pouvais être moi-même voire un peu plus insupportable parce que ça faisait passer le temps, parce que ça l'énervait un peu également et parce que monsieur est toujours impeccablement habillé, coiffé, rasé ect. A croire que chaque jour il se prépare à défiler sans la moindre peine.

    Bref. La classe dans un sens. Dans un sens j'ai bien dit. Il était parfois bien aussi long qu'une femme pour se préparer. Pas comme moi, en cinq minutes l'affaire est bouclée. Sauf pour le travail mais ça c'est encore autre chose, heureusement.

    M'enfin, mon cher compagnon d'infortune daigne enfin ouvrir la porte, en même temps vu les précédents il avait choisi la bonne solution. Ouvrir même s'il était affublé d'une simple serviette. Eh eh. Je l'avais dérangé dans sa douche, son bain ou en tout son lavage... Tant pis, il n'avait qu'à venir de vite !
    Bon d'accord, aujourd'hui j'étais un peu chieuse, mais en même temps le manque de sommeil n'arrange pas les humeurs et les caractères de chacun. Je jetais un œil au bazar ambiant, c'était navrant mais j'en avais l'habitude...

    Il me parlait toujours comme si j'étais une Lady, mais bon... A la fin on fini par s'y habituer même si on y croit pas vraiment, pas du tout même. On laisse faire car cela évite bien des conflits sur l'étiquette, surtout si je peux éviter ce genre de sermons, je ne m'en prive pas.

    Je ne disais plus un mot, suivant SinSin jusqu'au bar, me faisait sourire avec ses piètres excuses, et son ton condescendant insistant sur « mon rang ». J'avais envie de rire à gorge déployée pour répondre de son ironie, mais finalement j'optais pour un petit sourire carnassier.


    « De l'eau s'il te plait Singha. Et dépêche toi de t'habiller ! Sinon je pars sans toi ! », lui dis-je une pointe de menace dans la voix. Eh ouais, déjà j'avais été bien gentille de l'attendre alors s'il ne se dépêchait pas je partais sans lui, et sans mon téléphone (ou plutôt ma balise dans ces cas là) et hop évaporée la petite Akai.

    Je bus mon verre d'eau, inspectant toujours des yeux l'appartement en quasi ruine. Franchement comment il faisait pour foutre un tel bordel à lui tout seul ? Ça ne pouvait que ressortir du génie. Un génie hyper mal placé, mais bon, du génie quand même... Je soupirais, terminant mon verre et tentant une installation sur le bras du canapé. J'attendais gentiment, (ou presque) qu'il se rhabille de pied en cap. Bref. Le monsieur semblait prendre son temps pendant que je réfléchissait à ce que je voulais faire. J'étais quasi-sûre qu'il ne voudrait pas qu'on aille chercher quelques noises à cherches personnes, et puis sinon, juste aller se balader en ville pouvait être sympa. Le tout était de trouver un « jeu ». Un truc bien qui fasse passer le temps.


    « Singha... Dans une minutes je sors et tu devras me retrouver si tu ne te dépêche pas... », lançais-je, sachant qu'il ne serait pas long...je crois...

    Pauvre SinSin je voulais passer mes nerfs et finalement ça allait tomber sur lui si nous ne trouvions rien. Mais bon, rien qui ne puisse faire peur à ce grand monsieur, n'est-ce pas ?

    « Allez !!!! Avec du nerf !!! », râlais-je... Puis capta enfin un truc. Non, pas un truc, nan nan... un ENORME BESTIAUX en peluche...
    Je souris, pris d'une idée machiavélique pour l'amour propre de notre "princesse" (eh ouais mettre trop de temps donne droit au titre).
    « Et n'oublis pas de prendre avec toi ta peluche tigre Singha, ça serait franchement dommage de ne pas la prendre avec nous...», ajoutais-je alors en pouffant de rire, parce que sérieux... T'as bientôt la quarantaine et t'as encore des peluches ?! Papy gâteux même sans petits enfants...! Enorme. Ça mériterait presque une photo ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Singha Menethil

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 20/07/2014
Age : 42
Localisation : Somewhere

MessageSujet: Re: Une bien longue journée...   Mer 1 Oct - 21:10

Après avoir servit Akai, Singha reparti en direction de la salle de bain, afin de se préparer à sa sortie. Quelle veste choisir? Quelles chaussures? Un trop vaste choix s'offrit à lui dans sa penderie, il ne pu que rester circonspect devant tant de possibilités, les imaginant les unes après les autres . Il finit par opter pour son smoking noir, une chemise violette ainsi qu'une cravate du même accoutrement, il pourrait ainsi y adjoindre sa rose éternelle sur la poche de devant, tel un vrai gentleman.

-"Excellent choix" susurrait-il tout seul devant le miroir, portant sa tenue devant lui, afin de l'examiner de plus près.

Il fini par entendre Akai s'impatienter dans la pièce à côté, et finalement, une moquerie vint titiller ses oreilles...Un sourire crispé, d'exaspération, se dessina sur le visage du hunter, alors qu'il ajustait sa cravate. Il essayait de garder tant bien que mal son calme, mais sa gueule de bois n'arrangeait rien à souffrance matinale. Il répliqua après de longues secondes de silence :

-" Je vous en fait grâce Mademoiselle, vous pouvez le prendre avec vous si cela vous chante."

Il s'admira dans le miroir, renifla sa rose, et l'ajusta dans sa poche.

-" Je suis sûr que vous et lui vous entendrez à merveille, vous savez, c'est une vrai bête féroce."

Le ton de Menethil semblait vide de tout sentiment, cherchant semblant à meubler la conversation, afin de faire patienter la jeune femme. Finalement, après avoir appliqué son parfum, il se décida enfin de sortir, et tout en ajustant ses manches, sans même lancé un regard à Akai, il ajouta :

-"Que souhaitez-vous faire mademoiselle?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une bien longue journée...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une bien longue journée...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2.08 - Une Longue Journée
» Discussion après une longue journée [Alexander]
» Après une longue journée de dur labeur... [PV]
» Une longue journée en perspective... [Riri/Willy] [Terminé]
» Un petit verre après une longue journée de cours (PV Hagrid)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight Destiny :: La ville et ses alentours :: Les habitations-
Sauter vers: